Essayons, dit le cœur

Citation sur un paysage au bord de la Mer Noire

J 190 du défi 365 jours de photographie zen

Paysage au bord de la Mer Noire
C’est impossible, dit la Fierté.
C’est risqué, dit l’Experience,
C’est sans issue, dit la Raison,
Essayons, dit le Cœur 💖 


William Arthur Ward

Rêves, obstacles, efforts, patience et persévérance… voilà ce que m’inspire ce paysage de bord de mer. Certains obstacles peuvent être des protections, à nous de les apprivoiser. Certains efforts peuvent être des leviers, à nous de les accueillir. Certains rêves peuvent sembler au-delà de nos capacités. À nous d’y croire et de poser des actions pour nous y approcher.

Avez-vous déjà rédigé votre liste de désirs ou de rêves impossibles ? Si non, c’est le moment de le faire ! Puis, rédigez une lettre avec des questions à la Vie sur comment vos rêves les plus fous peuvent-ils se réaliser ? Écrivez toutes vos questions et réflexions à leur sujet ( rêve par rêve ). Rangez cette lettre à un endroit bien choisi où vous pourriez la retrouver un an ou trois, cinque, dix ans… plus tard.

Choisissez un de ces grands rêves qui vous semblent impossibles à réaliser et déterminez-vous à marcher tous les jours dans son sens, à communiquer avec la Vie à son sujet ( à travers un journal intime, la méditation ou la prière ), à sortir de votre zone de confort au nom de son accomplissement, à poser chaque petite action de tout votre cœur.

Aujourd’hui, pour aller plus loin, je vous suggère à découvrir le livre de Dr Jeanine Fontaine « Médecin des trois corps », relatant les découvertes de cette médecin cardiologue, anesthésiste et réanimateur auprès de guérisseurs philippins. Vous verrez qu’il y a de quoi faire ébranler, sinon évoluer sa conception de la médecine traditionnelle, ainsi que nos certitudes sur la vie.

Bien à vous

Stella

Prendre le temps

Arbres au bord de la Seine - prendre le temps de les voir

J 183 du défi 365 jours de photographie zen

Arbres au bord de la Seine

En ce début de semaine, j’ai envie de prendre mon temps. Prendre mon temps de voir le paysage entre deux troncs d’arbres. Prendre le temps d’entendre le silence entre deux notes de musique. Prendre le temps de respirer entre deux tâches quotidiennes. Prendre le temps d’aimer entre deux mots bienveillants et tendres…

Aujourd’hui prenons notre temps comme s’il n’était pas compté, comme si l’éternité s’était invitée dans notre vie, pour qu’on la remplisse de ce que nous aimons le plus. Vous surprendriez-vous à faire ou à vivre des choses que vous n’aviez pas programmées, mais qui ont du sens pour vous ?

Pour ma part, la semaine dernière, en prenant mon temps entre deux tâches quotidiennes, je me suis surprise de balayer du regard les livres de ma bibliothèque. Il y en avait une multitude dont j’avais oublié l’existence sur mes étagères.

J’en ai saisi un : «Lettres à l’intime de soi » de Jacques Salomé.

Cela fait une éternité que je ne l’avais pas feuilleté. Alors, je l’ai ouvert au hasard, et mon regard s’est attardé sur un texte intitulé

«  Prendre le temps »

Ô oui, prenez de votre temps.
Prenez le temps de rire, c’est la musique de l’âme.
Prenez le temps de jouer, c’est le secret d’une jeunesse renouvelée.
Prenez le temps de lire, c’est la fontaine de la sagesse.
Prenez le temps de penser, c’est la plus grande force sur terre.
Prenez le temps de vivre la charité, c’est la clé du ciel.
Prenez le temps d’aimer et d’être aimé, c’est un privilège donné par la vie.
Prenez le temps d’être aimable, c’est un chemin vers le bonheur.
Prenez le temps de travailler, c’est le prix du succès.
Prenez le temps de dormir, c’est la condition pour tenir.
Prenez le temps de donner, c’est un gage du recevoir.
Prenez le temps de vivre, c’est le passeport vers le plaisir d’être.
Prenez le temps de réfléchir, c’est la source du renouvellement.
Prenez le temps de vous positionner, c’est le moyen de se respecter.
Prenez le temps d’écouter, c’est amplifier l’échange.
Prenez le temps de respirer, pour recevoir la vie à pleine vie.

Jacques Salomé, Lettres à l’intime de soi

Écrire votre propre poésie « Prendre le temps »

En réalité, cette liste de « prenez le temps » peut être prolongée à l’infini. Alors, écrivez encore au moins 4 vers (les vôtres), commençant avec les mots « prenez le temps ».

Si vous souhaitez découvrir d’autres écrits de Jacques Salomé, voici trois références que j’aime particulièrement ( en format « livres de poche », mais vous pouvez, bien sûr, trouver les grands formats en librairie ou sur amazone.com) :

En vous souhaitant une belle journée avec plein de temps pour ce que vous aimez le plus.

Stella

Que faut-il savoir sur le capteur (« la rétine ») de votre appareil photo ?

Ancien appareil rétro avec une pellicule

Qu’est-ce qu’un capteur photographique ?

Capteur numérique
Image par Eugen Visan de Pixabay

Voici la définition de Wikipédia :

Un capteur photographique est un composant électronique photosensible servant à convertir un rayonnement électromagnétique (ultra-violet, visible ou infra-rouge) en un signal électrique analogique. Ce signal est ensuite amplifié, puis numérisé par un convertisseur analogique-numérique et enfin traité pour obtenir une image numérique. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Capteur_photographique)

En réalité, le capteur c’est « la rétine » de votre appareil photo. Il est situé au sein du boîtier. C’est aussi, très souvent, la partie la plus chère à fabriquer. De façon très générale, plus vous augmentez sa taille, plus l’appareil va coûter cher.

Le capteur est une surface sensible à la lumière (dans le passé, on a utilisé à cet effet des plaques de verre, des pellicules, et maintenant on est à l’usage de capteurs numériques). Le capteur comporte des cellules photosensibles qui captent et convertissent les rayons de lumière en charges électriques. Il correspond à la rétine de nos yeux. (Vous croyiez que les capteurs numériques sont une invention du génie humain – rien du tout – on a tout simplement copié la nature). L’image sera ensuite enregistrée sur la carte mémoire, sous la forme d’un fichier numérique (tout comme l’image perçue par l’œil est enregistrée dans des zones spécifiques de notre cerveau).

Qu’est-ce que la définition ?

Image par David Zydd de Pixabay

Les capteurs des appareils photos peuvent différer selon le nombre de cellules photosensibles, ce qui détermine la définition de chaque capteur. La définition se mesure en mégapixels (millions de points). Plus il y a de cellules photosensibles sur le capteur (ou autrement dit, plus il y a de mégapixels), plus l’image sera précise si vous faites des tirages en grandes dimensions.

Lors du choix de votre appareil photo, vous pouvez vous poser la question si son nombre de pixels est suffisant. Tout dépend de l’usage que vous envisagez faire de vos photos. Si vous n’avez pas l’intention de réaliser des impressions de vos photos sur de grands formats, ne vous laissez pas impressionner par le nombre de pixels. Un appareil photo avec un capteur de 12 à 15 mégapixels permet de réaliser des tirages de qualité sur un papier au format 30 x 40 cm.

Un autre paramètre important: le format du capteur

Mise à part la définition, il existe un autre paramètre important caractérisant le capteur : son format (ou la taille de sa surface).

Image par Thomas Baca de Pixabay

Un nombre de pixels important sur une toute petite surface de capteur ne donnera pas le même résultat que le même nombre de pixels sur une plus grande surface. Dans le premier cas, les très nombreux pixels seront serrés comme des sardines. Dans le deuxième cas, ils auront plus de place et les cellules photosensibles capteront la lumière avec plus de précision. (Il en est de même quand on entasse plein de gens dans un petit immeuble ou une ville à taille limitée, mais ceci n’est qu’un aparté). D’où l’importance de la taille (le format) du capteur. Voici un exemple : un compact à 12 mégapixels (avec un tout petit capteur) et un réflexe à 12 mégapixels (avec un capteur plus grand) ne donneront pas la même qualité d’image, car les cellules photosensibles du réflex, ayant plus d’espace sont plus grandes et capteront la lumière avec plus de précision. Ces dernières donneront des images avec moins de bruit et de meilleure qualité générale (de point de vue technique)

Mais voyons quels sont ces différents formats (ou tailles) de capteurs aujourd’hui et en quoi ce paramètre peut-il être important dans votre choix de boîtier.

Les différentes tailles de capteurs ( les différents formats )

Schéma des formats de capteurs numériques

Dans la description technique des différents boîtiers d’appareils photos, vous rencontrez des indications de type : Capteur APS-C, Full Frame (plein format), Micro 4/3, … et vous vous demandez à quoi bon cela correspond-il et quelle importance cela peut-il avoir pour le choix de votre matériel ?!

Voici des éclairages à ce sujet qui peuvent vous être très utiles. Voyons, tout d’abord les trois formats, les plus importants à connaître :

  • Le format 24 x 36 mm, dit encore « plein format » ou « full frame ». Il est disponible sur des boîtiers professionnels de reflexes haut-de-gamme
  • Les formats APS : ce sont des capteurs de taille assez grande, mais plus petite que le plein format
  • APS-H : 1.3 fois plus petit que le plein format (peu présent aujourd’hui).
  • APS-C : c’est le format le plus fréquent aujourd’hui (présent chez la plupart des appareils réflexe et un bon nombre d’hybrides). Il est 1.5 fois plus petit que le plein format
  • Le format Micro 4/3 : 2 fois plus petit que le plein format et de proportion 4/3 et non plus 3/2
  • Il existe plein d’autres formats de capteurs sur les appareils photos compacts et bridges qui sont nettement plus petits, sur lesquelles je ne vais pas m’attarder, du fait que la qualité est nettement moindre par rapport aux capteurs de plus grande taille.

La taille (le format) du capteur a des conséquences sur les images que vous allez prendre, mais aussi sur le choix de votre objectif.

Pourquoi ? Parce que le format du capteur influence la longueur focale apparente.

Qu’est-ce qu’une longueur focale ?

La longueur focale (ou tout simplement « la focale ») est une des caractéristiques principales d’un objectif. Elle se mesure en millimètres et représente la distance qui sépare un sujet situé à l’infini du centre optique de l’objectif.

Longueur focale
Longueur focale et angle de vue

La longueur focale d’un objectif (appelée également « distance focale » ou « focale ») ne changera pas si vous montez le même objectif sur différents appareils. En revanche, la longueur focale apparente changera avec un capteur de format différent, pour un même objectif utilisé (avec une longueur focale constante).

Plus votre capteur est de petit format, plus la focale apparente augmente. Cela veut dire que plus votre sujet sera grossi par rapport à la réalité, alors que l’angle de prise de vue sera, au contraire, diminué.

Admettons que vous souhaitez prendre une photo grand angle (un paysage dans son ensemble d’objets relativement rapprochés dont vous ne pouvez pas vous éloigner beaucoup). Dans ce cas, vous avez besoin d’un objectif à longueur focale courte. Pour les capteurs plus petits que le « plein format », les objectifs grand-angle seront moins grand angle (c’est, donc, un désavantage pour une photo de paysage).

Si vous souhaitez prendre en photo un objet rapproché avec un cadrage plus serré, dans ce cas l’effet de téléobjectif sera potentialisé par un format de capteur plus petit que le « plein format ». C’est, donc, un avantage pour la photo animalière.

Voilà pourquoi le format du capteur peut être un facteur important dans le choix de votre boîtier d’appareil photo et de vos objectifs.

Matériel photo rétro
Image par analogicus de Pixabay

En réalité la longueur focale indiquée sur l’objectif est moins importante que l’angle de vue réel sur votre appareil, une fois l’objectif en place. Prenez en considération le format de votre capteur dans le choix de votre matériel photo (boîtier et objectifs).

Stella Nedelcheva

Temps de pause – J 170 / 365 jours de photographie zen

La Mer Noire
La Mer Noire

La Mer ! Même en hiver quand ses plages sont vides et ses eaux se font peu accueillantes, la mer évoque pour moi les vacances. Elle m’invite à faire une pause, à contempler quelques instants le va-et-vient de ses vagues, à faire le point sur ma vie, à réfléchir sur mes projets. Est-ce pour continuer à naviguer plus en conscience, est-ce pour m’appeler à de nouveaux voyages ?… Quoi qu’il en soit ce temps de pause est souvent nécessaire pour mieux reprendre notre route.

Osons prendre quelques jours de vacances quand nous sentons que cela nous est vraiment nécessaire. Osons briser un peu la routine, pour mieux reprendre nos projets en les faisant évoluer.

Puisque j’applique tous les conseils que je donne à mes lecteurs, moi-aussi, je prendrai quelques jours de pause avec mon défi de 365 jours de photographie zen. Me voilà presque à la moitié de mon parcours, me voilà remplie de nouvelles idées pour faire évoluer cette aventure. 365 jours, c’est long et c’est facile de entrer dans une routine. Mais non ! Justement, faisons de ce défi une opportunité de s’élever par l’art encore plus active, plus inspirante et plus passionnante ! 

Alors, rendez-vous dans dix jours avec la suite du défi de 365 jours de photographie zen qui vous réserve quelques surprises !

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime».

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella

Calendrier de l’Avent: J 25 – Joyeux Noël !

La Nativité

« C’est Noël : il est grand temps de rallumer les étoiles ! »

Guillaume Apollinaire
La Sainte Famille

Joyeux Noël !

Pour ce vingt- cinquième et dernier jour de notre Calendrier de l’Avent, voici une belle interprétation de « Douce Nuit » par quatre garçons de Vienna’s Boys Choir.

Pour vous exprimer mes vœux, je me permets d’emprunter les paroles d’un légendaire chanteur français – Jacques Brel :

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns,
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer
Et d’oublier ce qu’il faut oublier
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil ,
Je vous souhaites des rires d’enfants.
Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
À l’indifférence, aux vertus négatives de Notre époque.
Je vous souhaite surtout d’être vous !

Jacques Brel

Belles fêtes à toutes et à tous !

Stella

Calendrier de l’Avent: jour 24 – Magnificat

La Nativité

Quand je récite l’Ave Maria, les cieux s’ouvrent, les anges se rejouissent, l’univers est dans la jubilation.

Saint François d’Assise
Notre-Dame de Magnificence

Pour ce vingt-quatrième et avant dernier jour de notre Calendrier de l’Avent, voici un extrait du Magnificat en D Majeur de Bach.
Note: Le « Magnificat » est un chant à la gloire de la Vierge Marie.

Je souhaite à toutes et à tous une magnifique vingt-quatrième journée de l’Avent et douce et chaleureuse Veillée de Noël !

Stella

Mignon – J 167 du défi 365 jours de photographie zen

Petit chat mignon
Petit chat mignon

Ce petit chat tout ordinaire, et pourtant si mignon, m’a attendri et je n’ai pu que m’arrêter pour passer un moment en sa présence et le prendre en photo.

Cela peut sembler magique comment les petites choses  qui ont l’air mignon peuvent apporter de la paix et de la joie, remplir nos cœurs de tendresse, arracher des sourires, réduire des tensions, adoucir notre humeur. Pleines de charisme, elles sont comme des aimants à caresses.

Aujourd’hui, cherchons au moins trois choses mignonnes dans notre environnement et passons un moment à les observer, à jouer avec elles, à les dessiner ou à les photographier… Prenons conscience du bien-être que ce moment nous apporte.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime».

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella

Calendrier de l’Avent: J 22 – Es ist ein Ros’entsprungen

La Nativité

Louange à cette petite fille de la campagne
Qui a mérité d’être la mère de Dieu !
Il me semble qu’elle était née en Bretagne
Et qu’elle a vécu là sous mes yeux.

Max Jacob
La prière de Marie - enfant

Ce dessin s’inspire de différentes représentations de Marie – enfant.

Mon choix pour ce vingt-deuxième jour de Calendrier de l’Avent, est un ancien chant en allemand de Praetorius : Es ist ein Ros’entsprungen

Belle journée à toutes et à tous, pleine de fraîcheur et d’authenticité.

Stella

Calendrier de l’Avent: jour 21 – la Mère et le Fils

La Nativité

Suggestions de cadeaux de Noël : à votre ennemi, le pardon. Pour un adversaire, la tolérance. Pour un ami, ton coeur. Pour un client, Un service. À tous, la charité. Pour chaque enfant, un bon exemple. Pour vous, Le respect.

Oren Arnold
Marie et Jésus

Ce dessin est un croquis d’après une statue de Marie et de Jésus. J’ai été attirée par l’attitude de l’enfant Jésus, pointant d’une main vers son cœur de l’autre vers sa mère.

Je profite aussi pour vous faire part d’un livre jeunesse que j’ai beaucoup apprécié et qui pourrait être une belle idée de cadeau pour un enfant. Et pourquoi pas pour un adulte, si vous êtes un peu comme moi, à aimer les belles histoires, simples et pleine de sagesse, et les beaux livres. Il s’agit de:

«  Les Belles Histoires de la Vierge Marie » ( édition MamE)

Vous y trouverez plein de belles histoires en rapport avec Marie et ses apparitions (certaines assez connues, comme celles de Fatima, Lourdes ou Guadalupe, et d’autres, tout aussi importantes et inspirantes, comme celles de Notre-Dame du Puy, du Laus, de Chartres, de Beauraing, de Banneux, du Mont-Carmel, …)

Aujourd’hui j’ai voulu rendre hommage à la célèbre apparition de Marie à Fatima au Portugal avec le chant du jeune Fabby Martinez accompagné par le son, joyeux et ensoleillant, des trompettes.

Belle journée à toutes et à tous avec plein de soleil dans le cœur.

Stella