3 Habitudes et un brin de créativité pour vivre zen au quotidien

Allée sous des arcades de verdure

Habitudes et créativité : est-ce compatible ?

Stella Nedelcheva avec un ami paon

Le stress, l’inquiétude, l’angoisse ou l’anxiété, la peur… autant de démons qui hantent une multitude de vies humaines, et empêchent la réalisation de milliers de rêves. Les artistes, souvent très sensibles, semblent encore plus vulnérables à ces « fantômes légendaires » que la moyenne de la population générale. Existent-ils des armes, des protections ou des remèdes contre ces parasites invisibles et pourtant si réels ? 

Comment ne plus être victime de ces bourreaux intérieurs ? 

Un vieux proverbe dit : « Quand il n’y a plus de victime, il n’y a plus de bourreau ! »

Pourtant, sortir de l’état de « victime » n’est pas si facile et nécessite des efforts soutenus et réguliers pour changer de perception sur nous-mêmes et sur la vie, changer d’attitude. Qui dit « changer d’attitude », dit « changer d’habitudes ».

Certains efforts, soutenus et répétés avec régularité, vont donner naissance à ces habitudes constructives qui se transformeront en force intérieure, en véritable attitude zen, voire même en levier pour notre inspiration artistique et pour nos vies en général.

Le secret de l’attitude zen est dans le pouvoir déterminant de nos habitudes !

Malheureusement, dès qu’il s’agit d’effort soutenu, l’être humain recule. Comme si l’effort devait obligatoirement être une tâche déplaisante, rébarbative, donc ennuyeuse et mécanique… ! Et si c’était tout le contraire ?! Si nos habitudes positives pour rester zen étaient des rituels plaisants, créatifs, à la fois paisibles et pétillants de découvertes, à la fois universels et personnalisables ?

Dans cet article je vais vous révéler 3 de mes pratiques, les plus plaisantes, les plus créatives, les plus efficaces et les plus magiques, pour rester zen au quotidien et vivre pleinement ma passion artistique.

Habitude N°1 : De la vitamine G à toutes les sauces

Cueillir les gouttes de rosée matinale sur un conifère

Connaissez-vous la vitamine G ? Elle est facilement accessible, 100% naturelle et entièrement gratuite, et pourtant la majorité des gens qui habitent et travaillent en ville, en sont gravement carencés ! 

La vitamine G (G pour « Green ») est le nom que les chercheurs de l’Université de Stanford ont donné à l’impact positif que la nature exerce sur la santé physique, émotionnelle et mentale de l’être humain. N’hésitez pas à consulter le résumé de leur recherche publié dans PNAS (Proceedings of the National Academy of Science of the USA). Cette recherche démontre que 90 minutes de marche dans la nature améliorent significativement l’humeur et la santé mentale, diminue les pensées de rumination et le risque de dépression.

Jeune femme embrassant un arbre centenaire

La liste de tous les bienfaits que le contact avec la nature nous apporte est longue :

  • Oxygéner notre cerveau, 
  • Faire circuler nos énergies,
  • Stimuler notre système immunitaire,
  • Brûler des calories excessives,
  • Calmer notre mental tourbillonnant, 
  • Apaiser nos émotions, 
  • Réduire les tensions, le stress, la violence, les tiraillements intérieurs, 
  • Nous ramener dans l’instant présent, plus à l’écoute de nos sens,
  • Améliorer notre concentration,
  • Stimuler nos capacités cognitives, notre imagination et notre créativité, 
  • Augmenter notre intuition, nous aider d’entendre notre voix intérieure 

La Nature reste et restera le plus grand Maître « Zen » de tous les temps, en plus d’avoir le mérite d’être le plus grand Maître d’Art. En nous éloignant de la nature, nous nous éloignons de notre véritable source de vie. Passer du temps en son sein, permet de retisser nos liens avec Elle.

La nature offre d’innombrables possibilités d’activités. Elle ne laisse pas l’ennui et la routine s’installer si vous savez comment varier les plaisirs.

Voici quelques idées (traditionnelles ou créatives) de pratiques zen au sein de la nature qui vous procureront la dose nécessaire de « vitamine G » :

  • Marcher en silence
  • Randonner et explorer de nouveaux endroits sauvages ou peu fréquentés par les touristes
  • Nager, se baigner dans un lac, une rivière, la mer…
  • Respirer et méditer en plein air
  • Pratiquer le yoga, ou d’autres exercices bienfaisants au cœur de la nature
  • Jardiner, planter un arbre ou des fleurs
  • Offrir ses mains (ou ses cheveux) aux papillons, caresser un animal doux et amical
  • Créer une œuvre de Land Art
  • Ramasser des « trésors » de la nature pour une collection originale, un herbier ou une création artistique
  • Inventer votre propre jeu avec des éléments de la nature
  • Dessiner et peindre en plein air un paysage pittoresque ou une simple fleur
  • Observer et Photographier la nature
  • Embrasser un arbre
  • Dormir à la belle étoile 
  • Marcher pieds nus dans la rosée du matin
  • Créer un espace vert d’intérieur
  • Créer des compositions florales ou des compositions décoratives de saison avec divers éléments de la nature
  • Fabriquer des maisons de fées
  • Danser dans la nature (seul ou à plusieurs)
  • Partager entre amis une séance de photos créatives au sein de la nature

Habitude N°2 : Prendre soin de mon environnement 

Décoration avec des fleurs dans l’eau

Notre environnement, l’harmonie de notre lieu de vie ou de travail peut avoir un impact colossal sur notre bien-être et sur notre productivité. En tant qu’artistes, nous sommes souvent amenés à travailler avec une multitude d’outils et de matières, avoir de nombreuses sources d’inspiration, créer des œuvres d’art à prolifération… Il est presque inévitable de se trouver vite submergé par une quantité colossale d’objets, d’œuvres finies ou inachevées, de bric-à-brac, ou même d’informations…

Si nous laissons le désordre s’installer, nous ouvrons la porte à la confusion, à la perte de temps (en cherchant partout nos affaires mal rangées), au stress inutile, voire à la déprime et à la procrastination. Nos énergies ne peuvent pas circuler librement dans un univers encombré et désordonné. Notre créativité se bloque progressivement. Les conséquences de cette forme de « léthargie » ou de « paresse » sont cher payés, alors qu’en réalité, nettoyer, ranger, organiser, décorer peut faire beaucoup de bien et être un véritable moment de plaisir, de bien-être et de créativité. Sans aucun doute, cette habitude contribue grandement à mon attitude zen en tant qu’artiste.

Bouquet de chrysanthèmes

Voici quelques bienfaits de cette pratique :

  • Désencombrer mon espace vital
    • Faciliter une certaine clarté d’esprit, de perception et de réflexion
    • Gagner du temps et être plus efficace au travail
    • Réduire le stress et prévenir la confusion
    • Créer une atmosphère de sérénité et d’harmonie intérieure
    • Apporter du bien-être, du confort et de la bonne humeur
    • Stimuler ma motivation, mon inspiration et ma créativité

Si vous avez du mal à trouver la motivation pour ranger régulièrement votre espace de vie et de travail, regardez ci-dessous!

Quelques astuces pour vous aider à vous y mettre volontiers.

  • Pensez au plaisir de travailler et de vivre dans un environnement agréable, dégagé, propre, inspirant, aménagé et décoré à votre goût
    • Abordez le rangement et le nettoyage comme un jeu (dont vous pouvez inventer les règles), ou comme un moment pour se changer les idées, se détendre, mettre de l’ordre dans sa tête et autour de soi
    • Pratiquez ces tâches utiles comme un exercice physique pour brûler quelques calories de trop
    • Regardez cette activité comme un rituel sacré pour un nettoyage aussi bien extérieur qu’intérieur, un désencombrement mental et psychique
    • Inventez et expérimentez de nouvelles techniques et astuces de rangement : rien de plus valorisant et de stimulant intellectuellement, que d’être l’inventeur de vos propres techniques innovantes
    • Soyez créatifs ! Innovez votre environnement par petites touche personnelles et selon vos besoins du moment. Rafraichissez votre décoration en gardant seulement ce qui élève votre conscience, en vous procurant paix, bonheur ou inspiration !

Habitude N°3 : Le journal créatif

Une page de mon journal créatif - zen

La pratique du journal créatif est un de mes outils les plus plaisants et les plus puissants pour rester zen au quotidien, et bien plus encore… Il s’agit d’un journal intime, un peu particulier, qui va accueillir sur ses pages toutes mes idées comme elles viennent, mais aussi ma créativité spontanée, sous forme d’écriture, de découpages, collages, dessins et gribouillages…

La pratique quotidienne du journal créatif, me permet de désencombrer mon mental, mais aussi de regarder à l’intérieur de moi, de me reconnecter avec mon centre et mes ressentis les plus profonds, d’établir une connexion consciente et un dialogue avec mon Être profond, d’entendre Sa voix si petite et si douce qu’imperceptible dans le tumulte des tâches quotidiennes.

Voici quelques bienfaits de cette troisième « habitude zen » :

  • Vivre le moment présent
    • Apaiser mon mental
    • Dissiper le stress et les tensions du quotidien
    • Etablir une connexion consciente avec mon Être Profond
    • Développer mon intuition
    • Prendre soin de mon Enfant Intérieur
    • Faire émerger des solutions originales à des problèmes qui semblent insolubles
    • Stimuler ma créativité

Si vous ne connaissez pas encore la pratique du journal créatif, je vous invite à la découvrir plus en détail dans mon article : « Le journal créatif – un outil magique pour s’élever par l’art ».

Quelques idées pour pratiquer le journal créatif :

  • Ecrivez tous les matins pendant 10 minutes tout ce qui vous passe par la tête spontanément, sans vous censurer
    • Posez sur la page ce qui vous pèse ou ce qui vous réjouit, vos interrogations et vos incompréhensions, vos désirs et vos idées… Posez des questions à la Vie, à votre Être profond ou à un interlocuteur imaginaire !
    • Notez tous les soir au moins 5 choses dont vous êtes reconnaissant (personnes, lieux, évènements, objets, circonstances, ressentis, expériences…)
    • Accordez-vous un moment dans la journée pour y coller une image qui vous inspire, ou un article intéressant découpé d’un journal
    • Ecrivez-y régulièrement vos citations préférées, illustrez-les
    • Dessinez, gribouillez, faites des découpages et des collages
    • Expérimentez de nouvelles techniques artistiques en mélangeant différents médiums
    • Créez des tableaux de vision de vos rêves, de vos désirs
    • Essayez-vous à la poésie
    • Ecrivez des blagues
    • Collez des photos

Et tout cela sans aucune obligation de résultat esthétique. Accordez-vous la liberté de rater une page, d’explorer, d’expérimenter, de vous tromper, de découvrir, de vous surprendre, de vous détendre et peut-être même d’apprendre.

Ne ratez pas l’information ci-dessous! Un véritable bonus de lecture en guise de conclusion !

Cet article participe à l’événement « 3 Habitudes indispensables pour être zen au quotidien », lancé par Olivier Roland, auteur du blog Habitudes Zen. N’hésitez pas à consulter ce blog qui est une véritable mine d’or au sujet du développement personnel, l’attitude zen au quotidien, la productivité et l’accomplissement de nos objectifs de vie. Mon article préféré de ce blog est « 41 citations zen à partager sans attendre ».

Pour aller plus loin, lisez cet article d’Olivier Roland. Choisissez votre citation zen préférée, illustrez-la sur une page de votre journal créatif, et partagez, si vous le souhaitez, votre tableau de vision zen dans les commentaires de ce blog ou sur la page Facebook S’élever par l’Art.

Bien à vous, sur les ondes de la créativité zen !

Stella

La vie et la mort – J 133 du défi 365 jours de photographie zen

La Mer Morte
Au bord de la Mer Morte

Le paysage désertique au bord de la Mer Morte et la présence de vie quasiment imperceptible, dirigent mes pensées vers ces grandes questions existentielles que je me posais adolescente: Quel est le sens de la vie? Pourquoi la mort existe-t-elle ? Qu’est-ce que la mort ? Est-ce une fin définitive ? Quelle est ma conception de l’au-delà ?

Repensons aujourd’hui à ces mêmes questions et voyons si nos perceptions ont évolué. Qu’auriez-vous répondu à ces mêmes questions 10 ou 20 ans en arrière et comment répondriez-vous maintenant ?

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella

Sauvage et désertique – J 132 / 365 j. photographie zen

La Mer Morte
Paysage sur la Mer Morte

Au bord de la Mer Morte les roches désertes, m’apparaissent comme des corps nus, couverts de nuées d’or et de brume sous les rayons du soleil. La pureté du paysage, empreint de son essence sauvage et originelle, m’emporte dans un silence profond. Bercée par le flot des vagues et les caresses du vent, je me sens aimée d’un Amour plus grand que l’amour humain.

Le défi zen de ce jour consiste à trouver un endroit dans la nature, éloigné de la présence humaine, un endroit sauvage ou désertique, pur et non troublé par l’activité de l’être humain, un endroit non touristique, non façonné par la main d’homme. Passez au moins une heure dans cet endroit. Rien que vous et la Nature. Acceptez tout l’Amour qu’Elle a à vous offrir.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira

Bien à vous

Stella

Voyages – J 131 du défi 365 jours de photographie zen

Coucher de soleil sur la mer de Galilée
Vue sur la mer de Galilée depuis Ramot Resort
Vue sur la mer de Galilée depuis Ramot Resort

Voyages proches ou lointains, à l’autre bout du monde ou au coin de la rue, paisibles ou aventureux, en groupe ou en solitaire…, le plus important est d’adopter un regard émerveillé et plein de fraîcheur. 

Où que nous allions, n’oublions jamais que l’essentiel n’est pas la destination, mais le voyage lui-même. 

Réfléchissons à notre prochaine destination de vacances, ou ne serait-ce qu’à nos destinations rêvées, nos désirs de voyage. Créons un tableau de vision en y accrochant les images représentants nos rêves, nos dessins, nos schémas et/ou les mots exprimants nos désirs. Regardons notre tableau de vision tous les jours, voire plusieurs fois par jour, complétons-le et réactualisons-le, si besoin… Et voyons comment la vie répond à nos intentions.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Souvenirs de vacances – J 130 / 365 j. de photographie zen

Jardin exotique avec des palmiers
Palmiers et fleurs exotiques

Paysages dépaysants, végétation exotique, rayons de soleil, souvenirs de vacances … certaines images appellent mon âme au voyage.

Êtes-vous de ces personnes qui prennent une dizaine, voire une centaine de photos de vacances, pour les laisser dormir dans un dossier d’ordinateur ou un album photo, rarement feuilleté?

Aujourd’hui, reprenons contact avec nos souvenirs de vacances, nos jours d’enchantement et de liberté. Revivons quelques uns de ces moments. Racontons- les à un proche. Prenons conscience de ce que ces belles journées nous ont apporté au delà des instants agréables et nonchalants.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Land Art – J 129 du défi 365 jours de photographie zen

Toile de branches et de feuilles d’automne
Land Art - courges d’automne

Cette photographie est un clin d’œil à une activité artistique que j’aime particulièrement: le Land Art. Le Land Art utilise le cadre et les matériaux de la nature au service de l’expression artistique.

Ramassez quelques trésors de la nature: des feuilles d’automne, des branches mortes, des pierres, des châtaignes, des fruits ou des graines… Choisissez un endroit (dans votre jardin, en forêt, dans un parc…) pour créer votre œuvre de Land Art. En effet, ce sera une œuvre éphémère. Elle sera emportée par le vent et la pluie, mais elle aura apporté joie et bonne humeur aux gens qui la croiseront avant sa disparition.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Coquillages – J 128 du défi 365 jours de photographie zen

Poignée de coquillages

Une poignée de coquillages – trésors de la mer, souvenirs de mon enfance quand, ma sœur et moi, nous oublions le temps à la recherche du plus beau, du plus brillant, du plus original… Au bout de quelques jours, nous étions en possession d’une véritable collection qui émerveillait nos âmes d’enfants.

Aujourd’hui, réjouissons-nous de partir à la recherche de quelques trésors de la nature et, pourquoi pas, nous constituer une petite collection. Feuilles d’automne, pierres, cailloux ou galets, fleurs ou plantes pour créer un herbier, coquillages…, quelque soit notre choix de « collectionneur-explorateur », observons la multitude de formes, de textures, de couleurs… Un véritable langage symbolique et subtil!

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella

Flamme d’amour – J 127 – 365 j de photographie zen

Fleurs de bougainvillier
Fleurs de bougainvilliers

Flamboyant, éblouissant, spectaculaire, ce bougainvillier me donne l’impression d’une vigueur et d’une présence sans pareille. Ses fleurs, des flammes resplendissantes, me font penser à la flamme que chacun de nous porte dans son cœur. On dirait qu’il aime la vie de tout son cœur, et vit pleinement cet amour.

Aujourd’hui, mettons l’amour (au sens large) à la base de chacune de nos actions. Prenons le temps, soyons attentifs cette flamme qui cherche constamment à jaillir de notre cœur et à s’exprimer. Soyons aimants et bienveillants envers nous-mêmes et envers les autres. Ajoutons une touche d’amour à tout ce que nous faisons.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Générosité – J 126 – défi 365 jours de photographie zen

Dattier plein de fruits
Dattier plein de fruits sur le fond d’un ciel bleu

La vue de ce dattier plein de fruits, qui s’offrent à grappes au-dessus de nos têtes, me fait penser à la générosité, sans bornes, de la vie. Même sur des sols, en apparence, arides et secs, la nature produit des merveilles: des fruits gorgés de soleil, de lumière, de douceur et de saveur raffinée.

Je me dit que nous, en tant qu’êtres humains, enfants de la Vie, enfants de la nature, sommes tout aussi capables de produire des merveilles et de répandre ces merveilles partout autour de nous. Et si nous exercions notre générosité, un peu tous les jours… Si nous faisions l’expérience pendant un certain temps (trois jours, une semaine, un mois…), au moins une fois par jour, d’être généreux envers quelqu’un, un endroit, une situation précise… 

Attention ! Il ne s’agit pas de donner à contre-coeur, ni de donner pour « se sentir généreux », mais d’exercer la vraie générosité du cœur, de répondre à un appel, un ressenti intérieur. La générosité ne s’exprime pas non plus qu’à travers des dons matériels, parfois il peut s’agir d’offrir de son temps, de son écoute, de son soutien, de ses services … Voyons comment cela transforme notre vie et y apporte une certaine magie.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Opulence – J 125 du défi 365 jours de photographie zen

Opulence de fleurs
Opulence de roses

J’aime cette photo pour son aspect foisonnant en fleurs et en couleurs. L’opulence de la nature, sans limites d’expansion, s’offre à mon regard et me transporte dans une farandole fleurie, pétillante de vie.

Aujourd’hui, méditons sur l’opulence en tant que qualité de la Vie, et non pas en tant que « défaut », prétexte de scrupules. Acceptons consciemment que l’abondance de biens matériels et immatériels, est tout à fait légitime et saine. Elle fait naître la générosité qui, à son tour, l’entretient et l’amplifie. Par la force de notre visualisation et de notre imagination, accueillons sincèrement et avec gratitude cette profusion de biens dans notre existence. Si la manifestation de notre opulence était immédiate, quelle direction donnerions-nous à notre vie, comment utiliserions-nous toutes ces ressources illimitées mises à notre disposition ? 

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella