Jeu de dessin n°5 – Des formes géométriques à volonté

Jeu de dessin - figures géométriques - citation

Ce jeu vous permettra de continuer à travailler sur le lâcher prise tout en dessinant des formes précises. En outre, il permet d’explorer l’harmonie des formes, leur danse dans l’espace, le côté naturellement structurant de la géométrie.

Matériel 

  • Votre carnet de croquis ou plusieurs feuille format A4 (minimum)
  • Un stylo, un crayon ou un feutre…

Expérimentation 

  • Choisissez au moins trois formes géométriques bidimensionnelles (ellipse, rectangle, triangle, trapèze, pentagone, hexagone, étoiles…)
  • Dessinez – les librement sur votre feuille
  • Occupez l’intégralité de l’espace
  • Variez les dimensions, les inclinaisons…
  • Sur plusieurs feuilles, expérimentez d’occuper l’espace de différentes façons (disposez les formes de façon aérée, ou plus dense, en les superposant, en les laissant se chevaucher…)
  • Recommencez jusqu’à ce que votre geste soit assuré, fluide, vous vous sentez à l’aise dans la démarche et vous avez exploré une multitude de compositions géométriques
  • Observez vos dessins de loin. Quel est votre préféré ?

Pour aller plus loin 

  • Choisissez votre version préférée et photocopiez-la en plusieurs exemplaires (afin de conserver l’original et de pouvoir créer plusieurs versions, si vous le souhaitez).
  • Mettez-la en couleurs
  • Vous pouvez aussi ajouter des éléments graphiques supplémentaires (des vagues, des rayures, des points…)
  • Expérimentez en créant différentes versions
  • Amusez-vous bien

Réflexion

Les formes sont omniprésentes autour de nous. Malgré leur infinie variété, nous pouvons distinguer deux très grands groupes : les formes organiques et les formes géométriques.

Les formes organiques sont celles dont les contours sont peu angulaires, non rectilignes, fluides ou irréguliers (comme les formes que nous avons dessiné grâce aux lignes continues dans le jeu n°3 – dessin en ligne continue et le jeu n°4 – promenade abstraite). Quasiment toutes les formes dans la nature sont des formes organiques : les nuages, les fleurs, les arbres, les corps des animaux et le corps humain… Les formes organiques peuvent être simplifiées et stylisées en formes géométriques afin de faciliter leur représentation, ou tout simplement, pour donner un style particulier à notre création.

Les formes géométriques sont des formes beaucoup plus précises, avec des contour rectilignes et angulaires. C’est souvent le cas des objets industriels, des bâtiments, de nombreuses constructions de l’être humain… Actuellement, certains designers, architectes, artisans… tentent également à concevoir des objets, des meubles (voire des bâtiments) avec des formes organiques, car elles apportent une certaine sensation de fluidité et de naturel.

Aujourd’hui, prenons conscience de ces deux types de formes dans notre environnement. Quelles sont celles qui prédominent ? Vos fenêtres sont certainement carrées, vos meubles – des boîtes, votre table – un rond ou une ellipse parfaite, sinon un rectangle… Les formes géométriques sont très structurantes, stables, quelque part sécuritaires. Mais si vous êtes entourés de plantes ou d’éléments naturels, ces formes organiques ne manqueront pas d’apporter de la douceur dans votre environnement.

Partage de créations

Belle journée d’observation et d’imagination

Stella

Jeu de dessin n°4 – Promenade abstraite

Jeu de dessin - promenade libre

C’est un jeu de lâcher-prise et de spontanéité, tout en travailler notre aisance à garder un contact prolongé entre la pointe de notre crayon et la feuille de dessin. Il s’agit de tracer des lignes continues, mais, cette fois, de façon libre et aléatoire.

Matériel 

  • Votre carnet de croquis ou une feuille format A4 (minimum)
  • Un stylo, un crayon ou un feutre…

Expérimentation 

  • Choisissez votre point de départ sur la feuille et promenez votre crayon sans vous arrêter pendant 1 minute, en dessinant une ligne continue aléatoire.
  • Faites varier sa trajectoire, ses courbes, sa direction…
  • Faites abstraction du résultat, lâchez prise
  • Concentrez-vous sur la sensation du contact du crayon avec la feuille et sur votre respiration.
  • Au bout d’une minute, arrêtez-vous et faites un bilan rapide.

Quel a été votre ressenti de cette expérience ? Était-elle source de frustration, d’inconfort, d’insécurité ou plutôt de relaxation, d’apaisement.

Pour aller plus loin

  • Regardez votre création aléatoire de près, puis de loin, en plissant les yeux, en la retournant de tous les côtés, sous tous les angles…
  • Repérez-vous des éléments qui se dégagent, des figurent, des visages, ou même des scènes… ?
  • Ajoutez de la couleur à votre création, soit en dégageant des éléments que vous percevez, soit de façon purement abstraite.

Reflexion

Parfois nous avons besoin de contrôler nos gestes, de réfléchir, de planifier. D’autres fois, cette même attitude pourrait être à l’origine de blocages et d’un manque de créativité. Apprendre à lâcher-prise dans le processus créatif est de grande utilité pour laisser venir de nouvelles idées. Trouver l’équilibre entre liberté et maîtrise, spontanéité et direction volontaire, c’est un des apprentissages essentiels non seulement dans la création artistique, mais aussi dans la vie. Et si l’art pouvait nous permettre de faire quelques pas en avant dans cette direction, pourquoi s’en priver ?

Partage de créations

La ligne continue – Jeu n°3

Dessin en ligne continue

Ce jeu vous aidera à éviter ou à vaincre une des plus grandes difficultés des débutants en dessin : les traits en « chicken-scratch », ou autrement dit, les dessins réalisés avec de tout petits traits saccadés, incertains, traduisant le manque d’aisance dans la maîtrise du crayon. C’est un moyen ludique et amusant pour délayer votre plume, et acquérir un coup de crayon fluide et assuré.

Matériel 

  • un feutre à pointe fine ou un stylo bille
  • un carnet de croquis ou des feuilles blanches cartonnées 

Exploration

  • Réalisez un ou plusieurs dessins en une seule ligne, sans soulever votre feutre du papier.
  • Commencez en réalisant des dessins simples de façon à pouvoir suivre le tracé du début à la fin.
  • Les boucles peuvent vous aider dans de nombreuses situations.
  • Pensez le dessin comme une forme d’écriture.
  • Recommencez plusieurs fois, cela vous aidera de perfectionner votre dessin et d’acquérir de l’assurance dans votre coup de crayon.
  • Avec cette technique en ligne continue, vous pouvez réaliser des dessins d’imagination, mais aussi réinterpréter des modèles vivants ou d’après photo.
  • Après avoir réalisé une dizaine de créations, regardez vos dessins. Quel est votre préféré ?

Quelques suggestions de sujets

Si vous ne savez pas par quoi commencer, voici quelques suggestions de sujets simples :

  • une fleur
  • un arbre
  • une maison
  • un animal de votre choix
  • un portrait
  • une chaise
  • une guitare
  • un avion

Pour aller plus loin 

Concentrez-vous sur le plaisir et sur la sensation de laisser simplement glisser votre feutre sur le papier. Pensez votre trait comme une énergie qui coule sans entraves, sans à-coups.

Essayer d’allonger progressivement le temps de contact du crayon avec le papier et de réaliser des dessins de plus en plus complexes, en créant non seulement un personnage, mais aussi son environnement.

Partage de créations

Belle journée, pleine de fluidité

Stella

Dessiner à l’envers – Jeu n°2

Jeu créatif - dessiner à l’envers

C’est un excellent exercice pour notre cerveau droit. La partie gauche de notre cerveau analyse l’image et tente de reproduire ce que nous savons déjà, au lieu de dessiner ce que nous avons réellement devant nos yeux. La partie droite voit l’objet plutôt de façon abstraite, sans chercher à reproduire nos concepts et nos connaissances mentales antérieurs. Ce jeu permet de s’entraîner à voir notre modèle de façon abstraite (sous forme de traits, de courbes et d’angles), tel qu’il est, comme un objet complètement inconnu.

Matériel

  • choisissez pour modèle une image (photographie, dessin) relativement complexe
  • médium de votre choix: crayon, feutre, stylo bille…
  • votre carnet de croquis

Expérimentation

  • Choisissez un modèle (une illustration, une photographie) relativement complexes
  • Tournez votre modèle à l’envers (à 180°)
  • Dessinez-le en vous concentrant sur chaque trait, sa direction, les angles entre chaque ligne, les distances entre deux traits…
  • Au lieu de penser que vous êtes en train de dessiner ce que votre modèle représente, dites-vous plutôt : « Cette ligne est légèrement courbe, puis elle redescend vers la droite, ensuite elle remonte tout droit à 90°… » Pour mieux conscientiser ce que vous voyez, vous pouvez décrire le trajet de chaque ligne à voix haute.
  • Après avoir fini, retournez votre dessin à l’endroit et même s’il n’est pas parfait, prenez en considération tous les éléments que vous avez réussi. Vous serez probablement étonnés de découvrir à quel point votre cerveau a su guider votre main avec une étonnante précision, même dans une situation plutôt inhabituelle, déstabilisante.

Pour aller plus loin :

Réalisez deux dessins: un avec le modèle à l’endroit et l’autre avec le modèle à l’envers. Comparez vos deux dessins. Qu’avez-vous réussi mieux avec chacune des deux méthodes?

Pensons à quelque chose dans notre vie que nous avons l’impression de connaître très bien. Cela peut être un objet (un appareil technologique, un instrument de musique, une voiture…) une personne (notre bien-aimé, nos enfants, un parent, un ami…), un paysage qui nous interpelle, une maison, un endroit… A partir d’une photo ou d’une image sur internet, essayons de dessiner le sujet de notre choix à l’envers, en le voyant avec des yeux neufs, tel un sujet complètement inconnu, abstrait, que nous approchons pour la toute première fois.

Réflexion 

Très souvent nous pensons connaître les choses, mais en réalité ce que nous connaissons c’est le concept, la représentation dans notre esprit en rapport avec cette chose. Finalement, nos idées, nos connaissances s’avèrent souvent éloignés de la réalité ou du moins très parcellaires et incomplètes. Essayons d’aborder la vie autant que possible avec un regard constamment renouvelé. Gardons toujours cette humilité intérieure, qui nous rappelle que même si nous connaissons beaucoup de choses dans les domaines qui nous sont les plus familiers, en réalité, nous en connaissons très peu et nous pouvons toujours en apprendre davantage, parfois simplement en changeant d’approche ou d’angle de vue…

Partage de créations

Belle journée pleine de découvertes des formidables capacités de notre cerveau.

Stella

Dessiner de notre main non dominante – Jeu n°1

Dessin de la main non dominante

Ce jeu vous permettra de vous débarrasser de la crainte du dessin raté. Les gestes de votre autre main étant peu maitrisés, ainsi que l’impossibilité d’effacer, font que vous êtes obligés d’accepter le dessin tel qu’il vient, même imparfait. Laissez-vous surprendre par ces « créations imparfaites ». Vous serez certainement stupéfaits de leur étonnante expressivité.

Dessin - main non dominante

Matériel 

un feutre à pointe fine,
une feuille blanche (format au choix)

Expérimentation 

  • Choisissez un modèle : une personne de votre famille, un objet, une nature morte…
  • Tenez votre feutre (ou stylo bille) dans votre main non dominante et dessinez ce que vous voyez.
  • Regardez votre modèle plus souvent que votre dessin. Ce n’est pas grave si vos traits sont tremblants ou incertains.

Le but de l’exercice n’est pas de produire un dessin réaliste, mais d’entrainer la coordination entre vos mains et vos yeux.

Pour aller plus loin 

Réalisez une collection thématique (de portraits, ou d’objets, ou de paysages…) dessinée de l’autre main. Par exemple, dessinez de cette façon, les portraits de tous les membres de votre faille, vos amis, vos voisins, des inconnus dans la rue… Compilez au fur et à mesure ces dessins de l’autre main et réalisez un collage thématique ou une installation temporaire (telle une mini exposition) sur le thème de « l’autre main ».

Partage de quelques créations

Belle journée avec l’exploration des capacités cachées de votre main non dominante.

Stella

Nouveau défi – 365 jeux d’explorations artistiques

Tenez-vous prêts !
Un nouveau défi s’annonce sur les pages du blogue S’élever par l’art.

La date de départ sera le lundi 27 juillet.

La thématique : 365 jeux d’explorations artistiques

Un sujet aussi vaste que complexe,
aussi amusant que profitable,
aussi créatif que méditatif…
Pour tous les âges et pour tous les talents.


À la fois ludique et pédagogiques.

365 jeux ne veut pas dire 365 jours

Il est possible que ce défi prenne plus d’une année pour son accomplissement, car j’ai décidé de viser non pas la quantité, mais l’approfondissement. Chaque jeu demande des recherches, des tests, des expérimentations de ma part avant de vous le proposer en vous partageant mes expériences et mes créations. Même si je prévois de publier assez fréquemment, je pense vous laisser au moins une journée (entre deux propositions) pour faire vos propres expériences, créer à votre tour et, si vous le souhaitez, partager.

En matière d’art, j’aime la diversité des techniques et la possibilité de choisir celle qui correspondrait le mieux à tel projet ou un tel autre.
Suis-je un peu gourmande en ce qui concerne les explorations artistiques ? Je crois que oui, car j’adore explorer différentes techniques, différents outils et matériaux, différentes thématiques…

Je suis d’esprit joueur et j’aime apprendre et enseigner en jouant. De cette façon, je suis dans une découverte permanente de moi-même, des autres et de la grande Vie.

En quoi va consister ce nouveau défi de 365 jeux d’explorations artistiques ?

J’aimerais commencer ce nouveau défi à travers des jeux d’explorations artistiques par LE DESSIN, car le dessin est à la base de tout. Il est à la racine de nombreuses techniques d’expression artistique.

Par la suite, d’autres thématiques verront jours ( telles que la peinture, le collage, le land Art, la photographie, l’écriture, la musique, et pourquoi pas les matériaux de récupération, les objets du quotidien, ou les créations inspirées d’artistes célèbres…) Ma liste est longue, mais je ne vais pas vous révéler tous les secrets en avance. Je préfère laisser une part de suspense et un terrain de surprises… Pour l’instant partons à l’aventure à travers le dessin.

Comment profiter au maximum de ce défi ?

Impliquez-vous ! Testez ! Expérimentez ! Innovez ! Et partagez !

Si vous souhaitez découvrir et tester différentes techniques artistiques pour enrichir et compléter les vôtres, pour pousser encore plus loin votre créativité, pour trouver votre style, pour stimuler votre curiosité, ou tout simplement pour vous détendre et vous relaxer tout en cultivant vos talents artistiques, vous êtes au bon endroit.

Si vous êtes enseignant ou parent, sans aucun doute, vous trouverez plein de billes artistiques, à la fois amusantes et pédagogiques, pour vos petites têtes blondes.

N’hésitez pas aussi à expérimenter ces activités en famille, autour d’une soirée artistique, par exemple. Et pourquoi pas organiser une fête ou un anniversaire avec des jeux créatifs?

Enfin, n’oubliez pas à partager, que ce soit en commentaire des articles, sur Facebook, en m’envoyant vos créations par e-mail ou ne serait-ce qu’avec vos proches ou des amis de confiance.

Je vous dis à très bientôt avec la première partie de jeux de dessin. En attendant, préparez au moins un crayon HB, un feutre à pointe fine et un carnet de croquis de votre choix. Les matériaux supplémentaires seront complétés pour chaque jeu.

Belle journée

Stella

Célébrer – J 365 du défi 365 jours de photos zen

Citation - célébrer
Plus vous louez et célébrez votre vie, plus il y a de vie à célébrer.
Oprah Winfrey

Chers amis lecteurs,

Aujourd’hui est un jour tout particulier pour moi, car il marque l’accomplissement de mon défi de 365 jours de photographies zen.
Quelle merveilleuse occasion de célébrer 🎉 . Célébrer, remercier, se réjouir d’un accomplissement même minime, est tout aussi important que les efforts fournis pour réaliser nos objectifs.

Alors, aujourd’hui trouvez l’occasion de célébrer ne serait-ce qu’une petite victoire… et partagez ce moment de célébration avec d’autres personnes.

Un an en arrière, j’étais motivée et enthousiaste, certes, mais je ne savais pas encore si j’allais réussir à tenir ma promesse et aller jusqu’au bout de mon défi. Si j’y suis arrivée c’est aussi grâce à vous, à vos commentaires, échanges enrichissants, inspirations partagées…

Maintenant, mon rêve serait de compiler tous ces 365 articles de photographies et d’exercices zen en un seul recueil, pourquoi pas sous la forme d’un e-book, complété d’un format d’impression sur demande.

Certains m’ont posé la question si je pensais faire de nouveaux défis.
La réponse s’est « OUI ». J’en est pris le goût.

Tenez-vous prêts ! Je vous tiens rapidement au courant. Mais en attendant célébrons !

Belle journée d’accomplissements et de célébration !

Stella

La richesse du partage – J 364 / 365 j de photos zen

Citation sur le partager
La créativité est la façon dont je partage mon âme avec le monde.
Brené Brown

Le partage tisse un réseau magique entre les êtres. Plus on partage, plus on possède.
Il y a tant de façons à partager non seulement des biens matériels, mais aussi des services, des connaissances, des astuces, des opportunités, de la créativité…

Aujourd’hui, trouvez un moyen de partager quelque chose avec des gens de votre entourage proche ou lointain, avec des amis ou des inconnus … Soyez attentifs aussi à ce que les gens partagent avec vous. Pour valoriser encore plus leur partage, partagez- le à votre tour.

De mon côté, je voudrais mettre en valeur les partages créatifs de 3 des lecteurs les plus assidus et les plus actifs sur ce blog, qui ont osé partager avec moi leurs créations.

Commençons par les expériences artistiques, pleines de fraîcheur et de spontanéité, de Marie-Hélène Poupin.
Bravo, Mari-Hélène , tu as su tirer profit des exercices créatifs tout en te les appropriants.

En deuxième, je voudrais vous présenter les créations de Veneta. Ce sont des créations délicates et originales en papier découpé. La nature et les couleurs font de son art une joie pour les yeux. Bravo et merci d’égayer la vie avec ces joyeuses créations.

Enfin, je vous présente les photographies de Walter SISTELLI, sensibles et pleines de charme. De véritables photographies zen où l’ambiance se fait ressentir à travers l’image, de façon palpable. Un grand Bravo !

Merci à vous tous qui avez participé, échangé, expérimenté, partagé … Vous êtes tous très talentueux et méritants. Je ne peux que vous encourager à continuer à remplir le monde de beauté et d’harmonie, de paix et d’amour, d’art qui élève les âmes et les consciences.

Belle journée de partages qui élèvent l’être humain vers une meilleure version de lui-même.

Stella

Havre de paix – J 363 / 365 jours de photographie zen

Rendre conscient son inconscient, c’est construire son havre de paix au bon endroit.
Claude – May Waia Nemia 

Comment construire un havre de paix dans nos vies ? Une des clés serait de transformer l’inconscient en conscient, nous connaître de mieux en mieux. Si nous y parvenons, sans aucun doute, nous serions capables de déplacer des montagnes.

Aujourd’hui, cherchons les activités, les endroits, ou les états de conscience qui sont de véritables havres de paix pour nous. Chaque jour, passons un moment dans un de ces havres de paix.

Pour moi, ces endroits magiques ne sont pas toujours des endroits physiques. Ce sont des états, des expériences , des espaces conscients ou inconscients, des lieux pleins d’histoires de sagesse…

Voici une de mes histoires préférées pour retrouver facilement cet état de paix tant recherchée.

Belle journée à toutes et à tous dans votre havre de paix.

Stella

Souvenirs précieux – J 362 / 365 jours de photos zen

Les petits moments d’aujourd’hui deviennent de précieux souvenirs de demain.
Proverbe

Les souvenirs conditionnent énormément notre présent et notre avenir. Savons-nous faire le tri dans nos souvenirs ? Transformer ceux qui nous encombrent pour nous débarrasser d’un poids inutile, et garder précieusement ceux qui nous élèvent pour trouver énergie et réconfort dans les moments d’épreuve.

Aujourd’hui, soyons des « gestionnaires » bienveillants de nos souvenirs, des « ramoneurs » de mémoires. Tout d’abord, choisissez un souvenir désagréable, qui vous pèse, et cherchez à le transformer grâce à votre imagination. Puis, collectionnez autant de bons souvenirs du passé ou des moments du présent pour en faire une boîte magique de souvenirs précieux.

Pensez aux endroits, aux personnes, aux événements … , aux activités qui vous ont fait du bien. Avec certains d’entre eux, créez un collage ou un tableau de vision de « souvenirs précieux », un véritable tableau de gratitude.

Voici un petit partage du mien : extrait de mon séjour dans les Alpes de Haute-Provence

Belle journée de souvenirs précieux

Stella