Dessiner avec rapidité et précision – Jeu N°12

Citation : avancer vers son but

Ce jeu permet de travailler sur la coordination œil – main, si précieuse pour améliorer la qualité du trait, et le rendu des dessins en général. Plus vous maîtriser cette coordination, plus vos coups de crayons seront affirmés, confiants et fidèles à vos intentions.

Matériel

  • carnet de croquis ou feuilles individuelles
  • crayon de papier
  • feutre foncé à pointe fine, stylo bille…
  • un médium de couleur (crayons de couleur, feutres, peinture …)
    Remarque: tous les jeux sont praticables aussi bien avec du matériel classique (cité ci-dessus) qu’avec un carnet de croquis numérique et des outils digitales. C’est la démarche qui compte.

Exploration

1ère Partie

  • Commencez par tracer des points cibles dispersés sur votre feuille. Vous pouvez également utiliser les documents visuels ci-dessous.
  • Le but de ce jeu est de relier les points – cibles par une ligne droite avec un geste très rapide. Un peu comme dans un jeu de fléchettes.
  • Evitez les gestes lents, saccadés, trop minutieux. Pratiquez des coups de crayons spontanés, intrépides, tout en cherchant un maximum de précision.

2e Partie :

  • Toujours avec un geste très rapide, reliez deux points – cibles par une courbe, en passant par un point intermédiaire.
  • Vous pouvez utilisez la feuille d’expérimentation ci-dessous ou préparer votre popre feuille en la personnalisant.

Astuce : Pour améliorer la précision de votre geste ne regardez pas la pointe de votre crayon. Fixez de regard la cible, le point de destination. Votre main trouvera d’elle-même la trajectoire exacte et votre trait sera beaucoup assuré et précis.

Avec un peu d’entrainement, votre coordination œil – main augmentera considérablement et déliera votre coup de crayon.

Pour aller plus loin

  • Refaites le même exercice en prenant d’autres choix pour créer des liens entre les points-cibles. Créez de nouvelles trajectoires entre les mêmes points.
  • Selon votre façon de relier les points, vous allez obtenir des figures abstraites différentes
  • Transformez une de ces feuilles d’exercice en œuvre d’art.
  • Essayez d’obtenir un résultat abouti qui vous satisfait.
  • Coloriez vos figures ou remplissez-les de motifs décoratifs ou de textures, tel un patchwork abstrait et poétique à la fois.

Partage de créations

Au-delà du dessin

Cet exercice démontre bien comment fonctionne notre cerveau : il a besoin de fixer la cible pour trouver le chemin. Combien de fois, nous nous accrochons tellement sur les embuches de la trajectoire. Combien de fois nous nous crispons pour réaliser un tout petit pas. Et ce petit pas est bien souvent hésitant, maladroit et finalement peu satisfaisant. Nous avons toujours le souhait de marcher vers notre but, mais faute de le fixer fermement, parfois nous le perdons de vue et nous atterrissons à côté. En fixant de notre attention les petits pas, au lieu de fixer notre cible, nous confondons notre objectif final avec ses étapes intermédiaires. Ces petites étapes intermédiaires, si elles sont exécutées avec peu de précision, nous conduisent ailleurs que sur le but que nous nous étions fixés au départ.

Aujourd’hui, clarifiez au moins un de vos objectifs de vie et essayez de poser des petits pas vers cet objectif. Ne perdez pas de vue le but que vous souhaitez atteindre, votre idéal. Comme en dessin, cela demande de l’entrainement et des exercices réguliers. Néanmoins, avec la pratique nous gagnons en maîtrise et nous nous rapprochons de plus en plus des résultats souhaités.

Belle journée de petits pas assurés et intrépides vers vos plus beaux objectifs de vie.

Stella

Jeu de dessin N°11 – Motifs méditatifs

Ce jeu favorise la détente, la relaxation. Aucune difficulté technique. Profitez pleinement de ce moment de détente créative et artistique. Concentrez-vous sur l’harmonie des formes et des couleurs.

Matériel

  • carnet de croquis ou feuilles individuelles
  • crayon de papier, gomme 
  • règle (facultative)
  • crayons de couleur
    Remarque: tous les jeux sont praticables aussi bien avec du matériel classique (cité ci-dessus) qu’avec un carnet de croquis numérique et des outils digitales. C’est la démarche qui compte.

Exploration

  • À l’aide d’une règle ou à main levée tracez une trame régulière, ou utilisez une des trames que j’ai préparées pour ce jeu
  • Appuyez-vous sur cette trame pour créer des motifs réguliers et répétitifs
  • Créez une version en noir et blanc et une version en couleurs de vos motifs
  • Ne cherchez pas le contrôle extrême, les imperfections sont les bienvenues, laissez-les comme elles viennent. La spontanéité est bienvenue. À ce stade ce sont les idées qui comptent.
  •  Le résultat précis n’est pas le but à atteindre. L’important, c’est de prendre pleinement conscience de chaque geste au moment où il est réalisé, d’être pleinement présent dans le processus créatif.

Pour aller plus loin

  • Créez plusieurs motifs différents à partir de la même trame et déclinez-les dans plusieurs versions colorées
  • Donnez un nom à vos motifs ou à toute la gamme de motifs que vous venez de créer
  • Créez des motifs répétés avec d’autres techniques que le dessin traditionnel (en collage de papiers recyclés, ou en accumulation de petits objets…). C’est aussi une façon de dessiner, cette fois sans crayon.

Partage de créations

Au-delà du dessin

Réflexions

La répétition peut avoir un effet structurant, mais elle contribue aussi à l’expérimentation d’un état méditatif et introspectif. Utilisée comme « rituel créatif », elle accentue la sensation d’arrêt du temps et ouvre une fenêtre intemporelle, un espace dans lequel nous pouvons nous reposer, et relâcher notre mental agité. Il s’agit d’accorder une certaine importance aux petites choses, aux minimes découvertes dans le moment présent.

Beaucoup de pratiques spirituelles utilisent la répétition sous différentes formes : les mandalas, les mantras, les affirmations positives, les prières régulières, voire, dans certaines traditions, les prières ou les mantras permanents.

Ce que certaines traditions orientales appellent prière permanente est une pratique assez interessante, peu connue dans le monde occidental. Si vous voulez connaitre plus à ce sujet, voici un livre que je vous conseille: « Récits d’un pèlerin russe ». Il s’agit d’un manuscrit russe d’un auteur inconnu qui raconte sa découverte de « la prière du cœur » et comment sa vie fut totalement transformée par cette pratique répétitive de la tradition spirituelle orthodoxe.

Voici un lien vers l’audio-book « Récits d’un pèlerin russe » en libre accès sur YouTube :

Aujourd’hui, je réalise qu’en réalité, toutes nos pensées, toutes nos paroles sont une forme de prière ou de mantra, plus ou moins conscients, plus ou moins souhaitables, plus ou moins maîtrisés. En réalité nous projetons, à chaque instant, des messages vers l’Univers, des messages dont nous sommes la source ou le relai. Et l’Univers nous répond. Tout ce que nous vivons aujourd’hui, agréable ou désagréable, positif ou négatif, facile ou difficile, est la réponse à une de nos « prières », à un de nos « messages » positifs ou négatifs, conscients ou inconscients, envoyés à l’Univers de façon répétitive, souvent automatique selon un programme presque inconscient.

En pratique

Et si nous commencions à envoyer dans l’Univers des messages, des prières, des appels (nommez-les comme vous voulez) conscients, positifs, constructifs. Et si nous sortions du mode « pilote automatique » inconscient ?

  • Je vous propose de trouver une affirmation positive qui vous correspond ou qui répond à vos besoins du moment.
  • Choisissez une affirmation assez courte pour la mémoriser et la répéter facilement à n’importe quel moment de la journée.
  • Faites l’expérience (pendant 1 jour, 1 semaine ou 1 mois) de répéter consciemment cette affirmation, répétez-la en ressentant ses bienfaits avec votre cœur.
  • Pratiquez cette affirmation consciente tout en dessinant des motifs répétitifs, tels que suggérés dans ce jeu.

Pour trouver des affirmations positives inspirantes, voici un ouvrage qui pourrait vous aider (mais bien sûr, d’autres ouvrages existent) :

« Votre parole est une baguette magique » – Florence Scovel Schinn

L’audio book dans la traduction en français est disponible sur YouTube, précédé du premier volume « Le jeu de la Vie » :

Belle journée à toutes et à tous avec vos pratiques méditatives et artistiques préférées.

Stella

Jeu de dessin N°10 – Esprit de synthèse

Citation sur l’art

J’ai créé ce jeu de dessin en réponse à certaines de vos remarques sur le jeu précédent (« Animaux géométriques ») qui a paru trop complexe à certains d’entre vous. En réalité, il s’agit d’une version plus simple du jeu précédent.

« Esprit de synthèse » est plus qu’un jeu de dessin, c’est un exercice de l’esprit pour transformer ce qui nous semble complexe en quelque chose de beaucoup plus simple, quoique réductionniste, afin de pouvoir l’appréhender rapidement et facilement avant de rentrer dans les détails. Il s’agit d’un moyen efficace pour ne pas se laisser arrêter par la barrière de la complexité.

Matériel

  • carnet de croquis ou feuilles individuelles
  • crayon de papier, gomme
  • feutre foncé à pointe fine 
  • règle (facultative)
  • crayons de couleur
    Remarque: tous les jeux sont praticables aussi bien avec du matériel classique (cité ci-dessus) qu’avec un carnet de croquis numérique et des outils digitales. C’est la démarche qui compte.

Exploration

  • Choisissez un modèle avec des formes relativement complexes : un animal, un insecte, un arbre, une statue…
  • Faites abstraction de tous les détails qui composent votre sujet et observez uniquement les grandes formes : une tête ronde ou ovale, un corps en ovale allongé ou en « boite rectangulaire », un tronc rectiligne, une aile triangulaire, etc…
  • Dessinez au crayon (et à main levée) uniquement ces grandes formes géométriques sans rajouter aucun détail.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser la règle pour le rendu final de votre dessin, lors de l’encrage de vos lignes droites au feutre noir.

Pour aller plus loin

– Testez différentes représentations géométriques du même sujet, et pourquoi pas dans différentes positions

– Mettez en couleurs votre création 

– N’hésitez pas à utiliser des couleurs différentes pour les différentes figures géométriques. Osez expérimenter ! Reprenez le dessin si le résultat ne vous satisfait pas.

– Créer différentes versions colorées du même dessin

Partage de quelques créations 

Au-delà du dessin

  • Aujourd’hui, pensons à toutes ces choses devant lesquelles nous nous sommes arrêtées, car elles nous ont paru trop complexes ou demandant trop d’efforts pour être réalisées, que ce soit dans le domaine artistique ou dans notre vie, en général.
  • Avez-vous déjà reculé devant l’apprentissage d’un instrument de musique, ou d’une langue étrangère (car trop laborieux), devant un pépin technique (car la technologie, « ce n’est pas votre tasse de thé »), devant un modèle de dessin qui vous inspire, (mais que vous jugez trop complexe pour se lancer à le peindre), devant une carte d’orientation, devant la barrière d’aborder un inconnu dans la rue, ou que sais-je encore…
  • Faites une liste de toutes ces choses qui vous ont paru trop complexes et face auxquelles vous vous êtes arrêtés.
  • Quel point de votre liste vous procurerait le plus de joie si, soudainement, il devenait accessible et à votre portée ?
  • Arrêtez-vous sur ce point, sortez-le de votre liste de « choses complexes et impossibles », faites une recherche à son sujet et décomposez-le rapidement en quelques grandes formes simples et réductionnistes.
  • Puis, considérez chaque grande forme et décomposez-la en ses formes principales, et ainsi de suite, en allant chaque jour un peu plus loin, pendant au moins une semaine.
  • Faites un schéma, un croquis, une représentation visuelle
  • Faites le bilan au bout d’une semaine : qu’avez-vous appris ou réussi à réalisé en rapport avec le sujet qui vous paraissait trop complexe une semaine auparavant ?

Belle journée
Stella

Jeu 9 – Animaux géométriques

Citation sur la géométrie- image d’un cygne géométrique.

Ce jeu vous permettra d’apprendre à simplifier et à synthétiser des formes complexes. C’est une démarche indispensable pour la création de visuels stylisés, non réalistes.
En outre, c’est un excellent exercice pour aiguiser vos capacités d’observation.

Matériel 

  • carnet de croquis ou feuilles individuelles
  • crayon de papier, gomme
  • feutre foncé à pointe fine 
  • crayons de couleur
    Remarque: tous les jeux sont praticables aussi bien avec du matériel classique (cité ci-dessus) qu’avec un carnet de croquis numérique et des outils digitales. C’est la démarche qui compte.

Exploration

– Choisissez un ou plusieurs animaux que vous souhaitez représenter 

– Recherchez des photographies de référence sur Internet ou dans votre propre répertoire de photos (surtout s’il s’agit d’un de vos animaux de compagnie)

– Observez bien votre modèle. Les animaux ont des formes organiques et non géométriques, mais à travers ce jeu nous allons simplifier les formes complexes du corps animal pour le représenter avec des lignes droites et des angles. 

– Pour cette première partie du jeu, utilisez votre crayon de papier et votre gomme afin de tracer un contour géométrique qui vous satisfait. Soyez attentifs à la direction et à l’inclinaison de chaque ligne

– Une fois le contour de l’animal dégrossi au crayon, effacez légèrement le tracé et encrer votre image (repasser chaque ligne du contour avec le feutre foncé à pointe fine).

– Décomposez l’intérieur du corps de l’animal en figures géométriques 

Pour aller plus loin

– Mettez en couleurs votre création 

– N’hésitez pas à utiliser des couleurs différentes pour les différentes figures géométriques. Osez expérimenter ! Reprenez le dessin si le résultat ne vous satisfait pas.

– Créer différentes versions colorées du même dessin

Partage de quelques créations 

Au-delà du dessin

Réflexion

La représentation symbolique est une représentation synthétique d’une idée, d’un concept, d’un message.

Le monde animal, de point de vue symbolique, est lié à nos instincts primaires. Ces instincts peuvent trouver résonance avec des qualités ancestrales ( comme l’instinct de survie, la fidélité à un clan, l’obéissance hiérarchique, l’élan de l’envol… ). Il est possible que nous souhaitions préserver certaines de ces qualités ancestrales et nous affranchir d’autres afin d’évoluer. 

Les animaux peuvent également représenter des attitudes et des comportements primitifs limitants, des traits de caractère dont nous avons définitivement envie de nous libérer, en les dépassant, en les transcendant (comme la peur, les pulsions d’agressivité, les relations prédateur/proie…).

Pratique

Quel est l’animal que vous avez choisi de représenter ?

Que représente-t-il pour vous ?

Quelles sont ses qualités ancestrales ? 

Quels sont ses traits limitants, emprisonnants qui l’enferment dans sa condition de vie animale ?

Comment ces qualités ancestrales et ces caractéristiques limitantes résonnent-elles en vous, dans votre vie, que ce soit de façon positive, négative ou neutre ? 

Quelles sont les qualités ancestrales que vous souhaitez préserver et quelles sont celles dont vous souhaiteriez vous affranchir ?

À quoi ressemblerait la vie de cet animal sans ses caractéristiques limitantes ?

À quoi ressemblerait votre vie sans ces mêmes caractéristiques limitantes ?

Belle journée, remplie de créativité et de prises de conscience.

Stella

Jeu N°8 – Un objet – une multitude de formes

Citation - objets

Ce jeu stimule la créativité et l’imagination. Il stimule la recherchez de variantes et de variations autour d’un concept initial, la multiplication des idées en partant d’un point unique.

Matériel

  • Votre carnet de croquis ou plusieurs feuille format A4 (minimum)
  • Un stylo, un crayon ou un feutre…
  • Couleurs (feutres, crayons, pastels, peinture… au choix)

Expérimentation 

  • Choisissez spontanément un objet qui vous attire
  • Dessinez cet objet dans une multitude de formes différentes
  • Dans un premier temps, faites appel à votre imagination sans vous aider de références visuelles
  • Quand vous pensez avoir épuisés vos idées, faites une recherche visuelle (photos, illustrations, modèles en nature) de l’objet de votre choix.
  • Trouvez-vous des formes et des idées auxquelles vous n’avez pas pensé ?
  • Complétez vos pages de croquis avec quelques formes supplémentaires issues de vos recherches

Pour aller plus loin

  • Affinez vos croquis : ajoutez des ombres, des éléments décoratifs…
  • Ajoutez des couleurs
  • Ajoutez des attributs à certains de vos objets afin qu’ils s’adaptent à des fonctions spécifiques (même utopiques)
  • Imaginez que vous êtes en train de développer votre propre marque, votre propre style de l’objet en question  
  • Trouvez-vous un lien de parenté entre certains de vos objets ? Pourraient-ils faire partie d’une collection ou voyez-vous plusieurs collections qui pourraient émerger de vos croquis ? Trouvez un nom pour cette collection (ou ces collections) qui viennent de germer.

Au-delà du dessin

  • Chaque objet est un symbole. Réfléchissez consciemment sur votre choix spontané et inconscient de cet objet. En quoi cet objet vous parle, vous attire ? Que représente-t-il pour vous ?
  • Recherchez (sur Internet ou dans un dictionnaire des symboles), le symbolisme de l’objet que vous avez choisi.
  • Connaissez-vous des mythes, des légendes ou des contes avec cet objet.
  • Et si votre objet pouvait être magique, quelle serait sa magie, ses pouvoirs extraordinaires ?

Partage de quelques créations

Belle journée, pleine de miracle avec les 1001 objets qui vous entourent. 😃

Stella

Jeu n°7 – 7 dessins en 7 minutes

Citation (réponses et gribouillages) sur l’image d’un enfant dessinant sur un mur

Matériel

  • Votre carnet de croquis ou 7 feuilles format A4 (minimum)
  • Un feutre, un stylo ou un crayon de papier (au choix) …
  • Un chronomètre (ou le minuteur de votre téléphone portable)
  • Facultatif : 7 feutres de couleurs (dans les 7 teintes de l’arc-en-ciel : magenta (ou rose), orange, jaune, vert, bleu clair, indigo (ou bleu foncé) et violet )

Expérimentation 

  • Programmez le minuteur à 60 secondes
  • Dessinez des formes imaginaires, spontanées, libres sur une première feuille (format minimum A4). Ne cherchez pas la ressemblance avec quelque chose que vous connaissez déjà. Lâchez-vous. Dessinez les formes qui vous passent par l’esprit. Laissez votre inconscient s’exprimer sur la feuille.
  • Dessinez en grand : votre dessin doit occuper l’espace de toute la feuille en 60 secondes. (Il ne s’agit pas de faire une forme minuscule dans un coin de votre feuille). Osez la rapidité.
  • Reprenez le jeu 7 fois (au moins) sur 7 feuilles différentes du même format.
  • Observez de loin vos créations spontanées. Tournez-les dans tous les sens, sous tous les angles ? Est-ce qu’il y en a une qui vous attire plus particulièrement, ou qui vous interpelle plus que les autres ?
  • Vous pouvez pousser plus loin un de ces dessins, en rajoutant d’autres éléments et pourquoi pas des couleurs (sans temps limite)

Pour aller plus loin

  • Refaites l’exercice avec une intention particulière (par exemple : « j’arrondis les angles », ou « j’exprime la joie », « je me libère de mes soucis » …).
  • Ou encore, en posant une question à l’univers, une question dont vous avez du mal à trouver des réponses, ou une situation où vous ne voyez pas clair et qui est importante pour vous. Placez votre attention dans votre cœur et posez clairement et avec sincérité votre question.
  • Refaites le jeu, cette fois en utilisant les 7 couleurs de l’arc en ciel pour chacun de vos dessins (Vous auriez besoin de 7 feutres (pastels ou crayons) de couleur : magenta (ou rose), orange, jaune, vert, bleu clair, indigo (ou bleu foncé) et violet)
  • Jouez le jeu en laissant votre inconscient s’exprimer librement.
  • 1 dessin en 1 minutes, jusqu’à obtenir 7 dessins en 7 minutes.
  • Ne cherchez surtout pas à comprendre ce que vous dessinez sur la feuille, ni à contrôler volontairement vos gestes. Prenez plaisir.

Une fois, vos dessins terminés 

  • Observez-les de loin, sous tous les angles et toutes les coutures
  • Puis, donnez un titre à chacune de vos 7 créations
  • Voyez-vous un ordre particulier ?
  • Ressemblent-ils à des pièces d’un puzzle ou plutôt à une histoire à plusieurs épisodes ?
  • Certains vont probablement vous parler plus que d’autres. Ecrivez tout ce qui vous vient à l’esprit en regardant chacun de ces dessins ou l’ensemble. Le langage de l’inconscient ressemble au langage des rêves. Il est symbolique et n’est pas toujours facile à interpréter de prime abord, mais vous finirez par comprendre son message sinon immédiatement, du moins dans les jours suivants.
  • Laissez-vos créations reposer dans un coin et revenez-y au bout d’1 jour, de 3 jours, et d’1 semaine.

Partage de créations

Bonne exploration en toute liberté de vos coups de crayon.

Stella

Jeu n°6 – Des dessins à l’aveugle

Citation - main et esprit

« Même à l’aveugle, la main suit toujours l’intention de l’esprit. »

Stella Nedelcheva

Ce jeu vous fera sortir de votre zone de confort pour aller encore plus loin dans le lâcher prise sur le résultat. En outre, il vous permettra de travailler votre vision intérieure et la capacité de garder votre attention sur votre visualisation.

Matériel

  • Votre carnet de croquis ou plusieurs feuille format A4 (minimum)
  • Un stylo, un crayon ou un feutre…
  • Un bandeau pour les yeux

Expérimentation

  • Observez en détails un objet dans votre environnement (pendant 1 à 3 minutes) : un meuble, une décoration, un objet utilitaire, une plante …
  • Fermez vos yeux et essayez de vous représenter l’objet mentalement, de mémoire. Ce n’est pas grave si quelques détails vous manquent ou si vous les remplacez par des variantes.
  • Prenez votre feuille et votre feutre (stylo ou crayon…). Mettez un bandeau sur vos yeux pour résister à la tentation de regarder votre feuille.
  • Dessinez l’objet en question les yeux fermés, en vous concentrant uniquement sur l’image mentale et sur votre vision intérieure
  • Laissez votre main gambader sur la feuille. Ce n’est pas grave si vos lignes sont décalées, si les proportions ne sont pas exactes, si différentes parties de l’objet se mélangent…
  • Quand vous pensez avoir dessiné sur la feuille tous les détails de votre représentation mentale, vous pouvez ouvrir les yeux
  • Reprenez le jeu au moins 3 fois avec 3 objets différents.

Quels ont été vos ressentis au cours de ce jeu ?
Avez-vous réussi à lâcher prise sur le résultat, à prendre plaisir, à vous amuser, voire à rire ?

Pour aller plus loin

  • Représentez-vous mentalement des sujets imaginaires ou des sujets plus complexes sans les avoir observés pendant plusieurs minutes au préalable (en nature ou sur photo) : par exemple, des personnages en action, des animaux, votre chambre d’enfance, une vue sur la maison de vos grands parents…
  • Fiez-vous entièrement à vos représentations mentales et à votre mémoire visuelle
  • Appuyez-vous sur votre imagination et dessinez les yeux fermés 3 sujets de votre choix.
  • N’ouvrez pas les yeux tant que vous ne pensez pas avoir fini tous les détails de votre visualisation intérieure
  • Observez le résultat

La capacité de visualiser est si importante, mais si peu cultivée au cours de notre éducation, au point où, pour certaines personnes, il peut être extrêmement difficile d’utiliser la faculté de visualisation.

Partage de créations

Belle journée à toutes et à tous

Stella

Jeu de dessin n°5 – Des formes géométriques à volonté

Jeu de dessin - figures géométriques - citation

Ce jeu vous permettra de continuer à travailler sur le lâcher prise tout en dessinant des formes précises. En outre, il permet d’explorer l’harmonie des formes, leur danse dans l’espace, le côté naturellement structurant de la géométrie.

Matériel 

  • Votre carnet de croquis ou plusieurs feuille format A4 (minimum)
  • Un stylo, un crayon ou un feutre…

Expérimentation 

  • Choisissez au moins trois formes géométriques bidimensionnelles (ellipse, rectangle, triangle, trapèze, pentagone, hexagone, étoiles…)
  • Dessinez – les librement sur votre feuille
  • Occupez l’intégralité de l’espace
  • Variez les dimensions, les inclinaisons…
  • Sur plusieurs feuilles, expérimentez d’occuper l’espace de différentes façons (disposez les formes de façon aérée, ou plus dense, en les superposant, en les laissant se chevaucher…)
  • Recommencez jusqu’à ce que votre geste soit assuré, fluide, vous vous sentez à l’aise dans la démarche et vous avez exploré une multitude de compositions géométriques
  • Observez vos dessins de loin. Quel est votre préféré ?

Pour aller plus loin 

  • Choisissez votre version préférée et photocopiez-la en plusieurs exemplaires (afin de conserver l’original et de pouvoir créer plusieurs versions, si vous le souhaitez).
  • Mettez-la en couleurs
  • Vous pouvez aussi ajouter des éléments graphiques supplémentaires (des vagues, des rayures, des points…)
  • Expérimentez en créant différentes versions
  • Amusez-vous bien

Réflexion

Les formes sont omniprésentes autour de nous. Malgré leur infinie variété, nous pouvons distinguer deux très grands groupes : les formes organiques et les formes géométriques.

Les formes organiques sont celles dont les contours sont peu angulaires, non rectilignes, fluides ou irréguliers (comme les formes que nous avons dessiné grâce aux lignes continues dans le jeu n°3 – dessin en ligne continue et le jeu n°4 – promenade abstraite). Quasiment toutes les formes dans la nature sont des formes organiques : les nuages, les fleurs, les arbres, les corps des animaux et le corps humain… Les formes organiques peuvent être simplifiées et stylisées en formes géométriques afin de faciliter leur représentation, ou tout simplement, pour donner un style particulier à notre création.

Les formes géométriques sont des formes beaucoup plus précises, avec des contour rectilignes et angulaires. C’est souvent le cas des objets industriels, des bâtiments, de nombreuses constructions de l’être humain… Actuellement, certains designers, architectes, artisans… tentent également à concevoir des objets, des meubles (voire des bâtiments) avec des formes organiques, car elles apportent une certaine sensation de fluidité et de naturel.

Aujourd’hui, prenons conscience de ces deux types de formes dans notre environnement. Quelles sont celles qui prédominent ? Vos fenêtres sont certainement carrées, vos meubles – des boîtes, votre table – un rond ou une ellipse parfaite, sinon un rectangle… Les formes géométriques sont très structurantes, stables, quelquefois sécuritaires et sécurisantes. Mais si vous êtes entourés de plantes ou d’éléments naturels, ces formes organiques ne manqueront pas d’apporter de la douceur dans votre environnement.

Partage de créations

Belle journée d’observation et d’imagination

Stella

Jeu de dessin n°4 – Promenade abstraite

Jeu de dessin - promenade libre

C’est un jeu de lâcher-prise et de spontanéité, tout en travailler notre aisance à garder un contact prolongé entre la pointe de notre crayon et la feuille de dessin. Il s’agit de tracer des lignes continues, mais, cette fois, de façon libre et aléatoire.

Matériel 

  • Votre carnet de croquis ou une feuille format A4 (minimum)
  • Un stylo, un crayon ou un feutre…

Expérimentation 

  • Choisissez votre point de départ sur la feuille et promenez votre crayon sans vous arrêter pendant 1 minute, en dessinant une ligne continue aléatoire.
  • Faites varier sa trajectoire, ses courbes, sa direction…
  • Faites abstraction du résultat, lâchez prise
  • Concentrez-vous sur la sensation du contact du crayon avec la feuille et sur votre respiration.
  • Au bout d’une minute, arrêtez-vous et faites un bilan rapide.

Quel a été votre ressenti de cette expérience ? Était-elle source de frustration, d’inconfort, d’insécurité ou plutôt de relaxation, d’apaisement.

Pour aller plus loin

  • Regardez votre création aléatoire de près, puis de loin, en plissant les yeux, en la retournant de tous les côtés, sous tous les angles…
  • Repérez-vous des éléments qui se dégagent, des figurent, des visages, ou même des scènes… ?
  • Ajoutez de la couleur à votre création, soit en dégageant des éléments que vous percevez, soit de façon purement abstraite.

Au-delà du dessin

Parfois nous avons besoin de contrôler nos gestes, de réfléchir, de planifier. D’autres fois, cette même attitude pourrait être à l’origine de blocages et d’un manque de créativité. Apprendre à lâcher-prise dans le processus créatif est de grande utilité pour laisser venir de nouvelles idées. Trouver l’équilibre entre liberté et maîtrise, spontanéité et direction volontaire, c’est un des apprentissages essentiels non seulement dans la création artistique, mais aussi dans la vie. Et si l’art pouvait nous permettre de faire quelques pas en avant dans cette direction, pourquoi s’en priver ?

Partage de créations

La ligne continue – Jeu n°3

Dessin en ligne continue

Ce jeu vous aidera à éviter ou à vaincre une des plus grandes difficultés des débutants en dessin : les traits en « chicken-scratch », ou autrement dit, les dessins réalisés avec de tout petits traits saccadés, incertains, traduisant le manque d’aisance dans la maîtrise du crayon. C’est un moyen ludique et amusant pour délayer votre plume, et acquérir un coup de crayon fluide et assuré.

Matériel 

  • un feutre à pointe fine ou un stylo bille
  • un carnet de croquis ou des feuilles blanches cartonnées 

Exploration

  • Réalisez un ou plusieurs dessins en une seule ligne, sans soulever votre feutre du papier.
  • Commencez en réalisant des dessins simples de façon à pouvoir suivre le tracé du début à la fin.
  • Les boucles peuvent vous aider dans de nombreuses situations.
  • Pensez le dessin comme une forme d’écriture.
  • Recommencez plusieurs fois, cela vous aidera de perfectionner votre dessin et d’acquérir de l’assurance dans votre coup de crayon.
  • Avec cette technique en ligne continue, vous pouvez réaliser des dessins d’imagination, mais aussi réinterpréter des modèles vivants ou d’après photo.
  • Après avoir réalisé une dizaine de créations, regardez vos dessins. Quel est votre préféré ?

Quelques suggestions de sujets

Si vous ne savez pas par quoi commencer, voici quelques suggestions de sujets simples :

  • une fleur
  • un arbre
  • une maison
  • un animal de votre choix
  • un portrait
  • une chaise
  • une guitare
  • un avion

Pour aller plus loin 

Concentrez-vous sur le plaisir et sur la sensation de laisser simplement glisser votre feutre sur le papier. Pensez votre trait comme une énergie qui coule sans entraves, sans à-coups.

Essayer d’allonger progressivement le temps de contact du crayon avec le papier et de réaliser des dessins de plus en plus complexes, en créant non seulement un personnage, mais aussi son environnement.

Partage de créations

Si vous souhaitez voir la totalité de l’album, cliquez sur le lien :

https://photos.app.goo.gl/bkVZDiLMgQRrRkGr8

Si vous souhaitez y participer avec votre création et avoir un retour ou des conseils, laissez-moi un message par e-mail avec votre création en pièce jointe.

Belle journée, pleine de fluidité

Stella