Voir avec des mots – J 252 du défi 365 jours de photographie zen

Fleur colorée
Écrire, c’est voir le monde avec des mots, comme le peintre le voit avec des couleurs.
Orhan Pamuk 

Les mots sont comme les couleurs de la palette d’un peintre. Chaque langue possède sa propre richesse d’expression. Entre métaphores et jeux de mots, poésie et pathos, mots courants et mots recherchés, nous avons une telle richesse d’outils pour exprimer notre pensée et nos ressentis, nos idées, nos rêves, nos créations… Mais, malheureusement, nous ne nous en servons pas pleinement. La plupart du temps nous utilisons un langage ordinaire, peu recherché et parfois même peu précis, reflet d’une certaine torpeur de conscience.

Aujourd’hui, je vous propose un jeu d’écriture tiré du livre Carnet de l’apprenti écrivain de Susie Morgenstern et Teresa Bronn.

À chaque heure de la journée, essayez de trouver un mot qui décrit au mieux ce que vous ressentez. Vous pouvez répéter cet exercice le jour suivant ou dans une semaine afin de comparer les journées entre elles et de mieux conscientiser votre vécu. Utilisez un vocabulaire le plus riche et le plus précis possible, telle la palette aux nuances subtiles d’un peintre. À vous de jouer.

  • 8h
  • 9h
  • 10h
  • 23h
  • 24h

Belle journée avec la richesse des mots et des expressions de votre langue.

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *