S’émerveiller des choses simples

Jour 173 du défi 365 jours de photographie zen

Deux oiseaux marchant au bord de la Seine
« Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais par manque d’émerveillement. »
Gilbert Keith Chesterton

Il y a tant de merveilles dans la vie, même dans les choses les plus simples…, mais avons-nous les yeux pour les percevoir ? Même en hiver, lorsque la nature dort profondément et le soleil cache ses rayons derrière les édredons de nuages, même à Paris où la saison froide sans neige ne montre que les os gris de la ville, on peut toujours trouver quelque chose pour s’émerveiller.

Et vous, qu’avez-vous trouvé pour vous émerveiller au cours de la journée ? Si vous avez du mal, regardez la suite de mon article. Peut-être, trouveriez-vous une source supplémentaire d’émerveillement.

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous le travail d’un de mes photographes préférés, un homme éternellement émerveillé: Vincent Munier. C’est, sans aucun doute, quelqu’un qui a bien compris « le jeu de la vie » , car il vit pleinement ses rêves et n’en démord pas.

Je vous joints une vidéo libre d’accès sur YouTube, pour découvrir ce merveilleux photographe. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, prenez au moins 5 ou 10 minutes pour regarder ne serait-ce qu’un fragment de cette belle vidéo, découvrir le travail de Vincent Munier et vivre quelques minutes d’émerveillement. Et qui sait, peut-être auriez-vous l’envie de la voir en entier sinon tout de suite, en soirée, ou un jour où vous vous sentirez plus libre. C’est difficile d’y rester insensible, car ces photographies vibrent de beauté, d’amour pour la nature, de vécus authentiques et d’un perpétuel émerveillement.

Si vous avez envie d’avoir une trace de l’œuvre de ce photographe dans votre bibliothèque ou si vous cherchez une idée cadeau pour quelqu’un passionné par la nature et la photographie, je vous conseille ces deux ouvrages:

En vous souhaitant une journée et une année pleine d’émerveillement

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réponses sur “S’émerveiller des choses simples”

  1. Je ne connaissais pas Vincent Munier. Très beau ! Merci.
    J’aime bien la photo de la mouette au bord de la Seine, qui semble lire la citation et y réfléchir…
    Bises.
    WS

  2. MERCI STELLA

    j’ Aime particulièrement le moment où Vincent est observé par la panthère des neiges qui semble jouer avec lui, la rencontre avec les loups.

    Grande rencontre avec la NATURE.

    THANKS VERY MUCH FOR THIS PURE INSTANT; Marie-Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *