Prendre le temps

J 183 du défi 365 jours de photographie zen

Arbres au bord de la Seine

En ce début de semaine, j’ai envie de prendre mon temps. Prendre mon temps de voir le paysage entre deux troncs d’arbres. Prendre le temps d’entendre le silence entre deux notes de musique. Prendre le temps de respirer entre deux tâches quotidiennes. Prendre le temps d’aimer entre deux mots bienveillants et tendres…

Aujourd’hui prenons notre temps comme s’il n’était pas compté, comme si l’éternité s’était invitée dans notre vie, pour qu’on la remplisse de ce que nous aimons le plus. Vous surprendriez-vous à faire ou à vivre des choses que vous n’aviez pas programmées, mais qui ont du sens pour vous ?

Pour ma part, la semaine dernière, en prenant mon temps entre deux tâches quotidiennes, je me suis surprise de balayer du regard les livres de ma bibliothèque. Il y en avait une multitude dont j’avais oublié l’existence sur mes étagères.

J’en ai saisi un : «Lettres à l’intime de soi » de Jacques Salomé.

Cela fait une éternité que je ne l’avais pas feuilleté. Alors, je l’ai ouvert au hasard, et mon regard s’est attardé sur un texte intitulé

«  Prendre le temps »

Ô oui, prenez de votre temps.
Prenez le temps de rire, c’est la musique de l’âme.
Prenez le temps de jouer, c’est le secret d’une jeunesse renouvelée.
Prenez le temps de lire, c’est la fontaine de la sagesse.
Prenez le temps de penser, c’est la plus grande force sur terre.
Prenez le temps de vivre la charité, c’est la clé du ciel.
Prenez le temps d’aimer et d’être aimé, c’est un privilège donné par la vie.
Prenez le temps d’être aimable, c’est un chemin vers le bonheur.
Prenez le temps de travailler, c’est le prix du succès.
Prenez le temps de dormir, c’est la condition pour tenir.
Prenez le temps de donner, c’est un gage du recevoir.
Prenez le temps de vivre, c’est le passeport vers le plaisir d’être.
Prenez le temps de réfléchir, c’est la source du renouvellement.
Prenez le temps de vous positionner, c’est le moyen de se respecter.
Prenez le temps d’écouter, c’est amplifier l’échange.
Prenez le temps de respirer, pour recevoir la vie à pleine vie.

Jacques Salomé, Lettres à l’intime de soi

Écrire votre propre poésie « Prendre le temps »

En réalité, cette liste de « prenez le temps » peut être prolongée à l’infini. Alors, écrivez encore au moins 4 vers (les vôtres), commençant avec les mots « prenez le temps ».

Si vous souhaitez découvrir d’autres écrits de Jacques Salomé, voici trois références que j’aime particulièrement ( en format « livres de poche », mais vous pouvez, bien sûr, trouver les grands formats en librairie ou sur amazone.com) :

En vous souhaitant une belle journée avec plein de temps pour ce que vous aimez le plus.

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *