J 14 – Toucher le ciel – 365 jours de photographie zen

Fenêtre vers le ciel

Entre la végétation abondante, une fenêtre s'ouvre pour toucher le ciel.

En me promenant dans le parc du Bois de Boulogne, je lève ma tête pour contempler le ciel à travers la végétation, et je perçois soudainement cette lucarne naturelle. Elle me donne le désir irrésistible de toucher le ciel. Quelle jolie fenêtre vers la voûte céleste entre le feuillage abondant! Je m’y accroche par le regard, comme pour percer l’épaisseur des nuages et m’y abreuver ne serait-ce que dans un coin de ciel bleu.

L’exercice zen du jour, inspiré par cette photo, consiste à lever le regard vers notre ciel intérieur. Pratiquons cela comme un entraînement, plusieurs fois par jour, même si tout est clair et en ordre en nous et autour de nous.

Mais n’oublions surtout pas de faire ce travail quand “les nuages” semblent peser lourdement sur nous, et les préoccupations insistent à envahir notre quotidien. C’est à ces moments-là que nous avons le plus besoin de toucher le ciel, ne serait-ce que du bout de l’œil.

C’est l’effort et l’intention qui comptent, et non pas le résultat immédiat. Ne cherchez pas à avoir des visions ou des expériences psychiques. Tel n’est pas le but de cet exercice. Cherchez uniquement à ouvrir une fenêtre vers votre ciel intérieur et à vous y abreuver pendant quelques instants.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *