Du jamais vu – J 325 du défi 365 jours de photos zen

Il vaut mieux attraper un torticolis en visant trop haut
que de devenir voûter en regardant trop bas.
Jacques Chancel

Nous sommes si habitués à penser d’après ce que d’autres considèrent comme possible ou impossible, raisonnable ou réaliste. Alors nous osons rarement tenter des expériences nouvelles, rares, selon nos idéaux, selon ce qui nous est cher et nous fait vibrer.

Il ne s’agit pas d’être original pour la gloire ou juste pour impressionner les autres. Ce serait une triste expérience, d’ailleurs, qui n’est profitable à personne. Il s’agit plutôt de chercher au fond de nous ce qui nous émerveille profondément, nous inspire, nous donne de l’énergie…, et nous semble, pourtant « trop beau pour être possible », « trop compliqué pour être réalisable », «  trop flou pour savoir comment le réaliser ».

Osons nous connecter à notre propre génie et offrir au monde quelque chose de « jamais vu ». Oui, je sais, cela peut paraître très difficile, voire impossible. Mais, quel que soit le domaine dans lequel nous avons des talents, nous pouvons au moins rêver et tester des idées qui de premier abord nous semblent irréalisables. L’échec n’a pas d’importance, il est plutôt un bon signe. Si on n’a jamais échoué, c’est qu’on n’a jamais essayé de réaliser quelque chose de grand, de beau, de merveilleux…

Un génie unique dort au fond de chacun de nous !

Ci-dessous, l’ exemple inspirant d’un artiste sculpteur:

Belle journée d’expériences merveilleuses

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *