Derrière les apparences – J 261 / 365 j. de photos zen

Si on s’était arrêté à l’apparence des huîtres, on n’aurait jamais découvert les perles.
Boucar Diouf

Les apparences ne sont de loin pas gage de vérité.

De belles apparences peuvent cacher des fruits toxiques. Des apparences qui ne correspondent pas à nos critères de beauté peuvent cacher des perles.

Oh, combien souvent nous harcelons la vie de questions, et nous avons l’impression que la vie ne nous répond pas. Alors qu’en réalité, elle nous a répondu des centaines et des milliers de fois, mais sous des apparences que nous ne voulons pas voir, à travers des réponses que nous ne voulons pas entendre. Nos jugements enferment notre vie dans un cercle qui peut sembler infranchissable. Au-delà de ce cercle, point de vérité !

Exercice du jour

Aujourd’hui, cherchons les limites de notre cercle de jugements, de stéréotypes, de préjugés. Ne dites pas que vous n’en avez pas. Nous en avons tous, dans différents domaines de la vie. C’est seulement la prise de conscience de nos croyances limitantes qui peut nous permettre de les dépasser. Quelles sont toutes ces apparences qui nous bloquent ?

Combien de gens croient que la viande est indispensable à la santé ? Combien d’autres estiment qu’il vaut mieux avoir un diplôme pour réussir dans la vie ? Combien de gens sont enfermés dans des règles, des coutumes ou des croyances limitantes établies par les sociétés auxquelles ils appartiennent, ou tout simplement par leur cadre familial ? Etc., etc.

Aujourd’hui, prenons conscience de ce cercle de limites mentales, mais aussi physiques.

Voici un film qui traite ce sujet avec beaucoup de poésie, tout en nous transportant dans l’univers d’un peuple fidèle à ses traditions (le peuple maori).
Il s’agit de « Paï – L’élue d’un peuple nouveau ».

Malheureusement, je n’ai pu trouvé que la bande d’annonce originale (en anglais), disponible sur YouTube, mais le film existe également en français.

Belle journée, pleine de courage pour voir au-delà de toutes les apparences limitantes et accueillir les vrais réponses de la vie.

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *