Voir en grand – J 77 / 365 jours de photographie zen

Vue d’oiseau sur un village dans les Alpes de Haute Provence

Chaque fois que je me trouve au sommet d’une montagne, je me sens comme une petite fille sur les épaules de son père. Je vois en grand, je vois loin, je bouillonne de joie, je m’émerveille… Tout me semble accessible, à portée de main et à vol d’oiseau. La terre se déploie en face de moi comme sur une carte de géographie et je n’ai qu’à pointer du doigt pour me déplacer en imagination et en conscience.

Aujourd’hui, je décide de voir ma vie, celle de mes rêves, en grand, comme sur une carte étalée devant moi. Si un élément sur cette carte n’est pas en bon état, j’ai le pouvoir, par la force de ma pensée, de le réparer, de le modifier, de l’embellir, puisqu’il est à ma portée. Sur les Épaules de mon Père tout est possible.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *