Street art, pas comme les autres – J 293 de photos zen

Bois
Ô combien de vie sur la surface même du bois.

Quand un artiste nous sort de nos repères habituels, très souvent prosaïques et gris, pour élever notre conscience à la beauté, à la sensibilité, au merveilleux…, je crois qu’il a rempli sa mission.

L’art est une nourriture pour l’âme. Alors, quelle nourriture absorbons-nous à travers les murs en tags de nos cités. Ne peut-on pas faire mieux que de nous offrir des «plats » de révolte permanente, de violence exprimée sous une forme ou une autre, sous l’étiquette de l’art ?

L’exercice du jour consiste à trouver un moyen pour être créatif et apporter aux autres quelque chose de nouveau, de plus beau, de plus merveilleux que ce qu’ils ont l’habitude d’avoir au quotidien sous leurs yeux. « Les autres », cela peut être juste votre famille ou vos amis, mais si vous avez la possibilité d’agir pour votre quartier ou pour les gens de votre ville , et même au-delà, allez-y, c’est formidable.
Cherchez au fond de vous quelles sont les choses nouvelles ( pour votre environnement) que vous pourriez apporter pour ré enchanter le monde. Cela peut commencer par mettre de l’art dans l’assiette que vous servez à vos enfants, en disposant joliment les aliments. Ou encore, en mettant une citation positive par jour, pendant une semaine, dans toutes les boîtes aux lettres de votre immeuble. Recevoir un petit mot de paix ou de sagesse, ça change des courriers administratifs et des factures…

Peut-être, avez-vous un talent très particulier, comme l’artiste de la vidéo ci-dessous, qui vous aidera encore plus à ré-enchanter le monde ? Ou peut-être, découvririez-vous vos talents cachés tout en œuvrant pour le réenchantement de nos vies?

Belle journée de création d’émerveillement !

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *