Montagne – J 38 / 365 jours de photographie zen

Mont Shasta au coucher du soleil

La montagne, ce fabuleux palais de la nature, est un lieu plein de magie, un trésor de mystères, non accessible à l’homme orgueilleux.

Sanctuaire naturel, temple pur et incorruptible aux sommets sublimes et aux remparts de glace éternelle, la montagne peut effrayer et émerveiller à la fois. Un véritable labyrinthe caché et insoupçonnable tant avec ses chemins serpentants à la surface de son corps, que dans la profondeur de ses grottes et de ses cavernes souterraines, elle a toujours été un terrain d’initiation.

Ce lieu de rencontre entre le Ciel et la Terre fait grandir l’âme et prédispose à la quête de sagesse, à l’effort nécessaire pour une montée vers l’absolu. Symbole de l’Ascension, la montagne contient une multitude de portes invisibles ou impénétrables pour l’âme immature.

Elle représente, pour moi, une échelle vers le Ciel.

Contempler les chaînes d’une montagne, ses monts et ses sommets, est particulièrement élevant pour l’âme humaine. C’est une façon simple et efficace pour communiquer de cœur à cœur avec cette géante de la nature et recevoir ne serait-ce qu’une poussière de sa sagesse cosmique.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *