Le Désert – J 149 du défi 365 jours de photographie zen

Troupeau passant dans le désert du Néguev
Le desert du Neguev

J’ai pris cette photo du désert en Israël. En effet, le désert recouvre une grande partie du territoire Israélien (plus de la moitié). J’avoue que je n’ai jamais été attirée par les régions arides et désertiques. Néanmoins, je dois l’avouer, j’ai découvert une paix et une grandeur extraordinaire en ces lieux. Les crêtes ciselées et les montagnes nues baignées de soleil offrent une vue époustouflante. De temps en temps vous y verrez un troupeau de chèvres ou de brebis passer avec une allure nonchalante et disparaître au loin dans la poussière dorée du paysage.

Voici ma proposition de pratique zen du jour. Le désert géographique symbolise un désert qui est à l’intérieur de nous, loin de la foule, loin de la conscience grégaire hypnotisante, loin de nos repères habituels du monde. Là, au fond de nous-mêmes, couvé dans la solitude, il existe un espace où règne un silence profond, un espace qui invite à l’éveil et aux métamorphoses. Ne serait-ce que pendant quelques instants, essayons de nous éloigner de toutes nos distractions modernes et d’entrer dans cet espace, qui peut nous paraître nu ou vide, mais qui est, pourtant, abondamment baigné de soleil.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella.

Partager l’article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *