Innocence – J 19 / 365 jours de photographie zen

Cosmos blanc

Les fleurs de cosmos sont souvent associées à l’innocence. Elles apportent une touche de légèreté au paysage, partout où elles se trouvent. Je vois en elles une certaine candeur dans leur déploiement inoffensif, mais aussi une aspiration à l’absolu, à l’infiniment grand, à l’infiniment pur.

En contemplant leur parure simple, j’ai l’impression de percevoir la magnificence du cosmos tout entier. Face à cette splendeur je me dis que les vices de l’humanité et la cruauté n’ont pas de raison d’être.

Pouvons-nous visualiser aujourd’hui, par la force de toute notre imagination, que chaque vice humain et chaque cruauté dans le monde s’effacent et sont remplacés par des fleurs de cosmos, en bouquets, par milliers, par millions, par billions, jusqu’à l’infini.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Merveilleuse journée à toutes et à tous, pleine d’innocence et de légèreté.

Stella

Coups de pinceau – J 18 /365 jours de photographie zen

Une main autour des fleurs de pigamon
Fleur de pigamon en pleine floraison

Les fleurs du pigamon forment des touffes de pompons délicats avec un aspect gracile malgré leur volume important. Leur fleuraison étoilée, très aérienne, donne un aspect graphique intéressant aux jardins à caractère sauvage.

Les coups de pinceau du Créateur me surprennent, encore une fois, par leur simplicité et leur génie. Cela me donne envie d’exprimer ma propre créativité en quelques coups de pinceaux, sans obligation de résultat. Alors, je m’y lance et je crée quelques fleurs imaginaires.

N’hésitez pas à faire de même. Sortez au moins un pot de peinture et lâchez-vous autour des coups de pinceau que votre cœur désire réaliser. Cela apporte beaucoup de joie, et une énorme libération de cette énergie créatrice, qui tend quelquefois à s’assoupir dans la routine du quotidien.

Voici le partage de ma création artistique. N’oubliez pas de partager la votre ( si vous le souhaitez), en me l’envoyant par e-mail avec vos nom et prénom, pour que je puisse publier vos créations dans un article spécial.

Peinture de fleurs- coups de pinceau différents

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien artistiquement

Stella

Grâce – J17 / 365 jours de photographie zen

la grâce d'un cygne au soleil
La grâce d'un cygne nettoyant ses ailes au soleil

“Quelle grâce!” je répétais inlassablement au fond de moi, en voyant ces cygnes au bord du lac de Zürich. Le rayonnement de ces oiseaux me fascine. La grâce est dans chaque détail de leur apparence, dans le moindre de leurs gestes, dans l’étincelle de leur regard. Leurs ailes, ressemblent à des ailes d’anges.

Je ne sais pas combien de temps j’ai passé à les contempler, à observer leurs attitudes, à les photographier sous tous les angles. Mais une chose est sûre: c’était un moment de grâce pour moi.

Quand nos yeux se posent sur quelque chose de beau, d’harmonieux, de gracieux, c’est une forme de nourriture pour notre âme. On se sent remplit d’une énergie subtile qui nous purifie de l’intérieur et nous élève.

Trouvez, aujourd’hui, quelque chose de beau, d’harmonieux, de gracieux qui vous touche et vous interpelle. Accordez lui au moins 10 ou 15 minutes d’attention. Cela peut-être le vol d’un papillon ou d’un oiseau, les sauts d’un dauphin dans l’eau, les chutes d’une majestueuse cascade d’eau… Ou encore, regardez un extrait de ballet, une performance de patineurs artistiques, ou un concert de harpes (sur Internet). Les possibilités sont nombreuses. L’important, c’est votre ressenti, votre capacité à percevoir la grâce.

Et si chaque être humain s’accordait un moment de grâce chaque jour, ne serait-ce que pour 10 ou 15 minutes. Et si ce moment de grâce devenait un rendez-vous sacré pour chacun de nous, avec nous-même et avec la vie? L’humanité serait-elle différente?

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

En vous souhaitant une excellente journée, pleine de grâce

Stella

Plume de poète – J 16 / 365 jours de photographie zen

plume de cygne - délicatesse
plume de cygne - délicatesse

Je trouve cette plume de cygne en me promenant au bord du magnifique lac de Zürich. Elle me fait penser à la plume des poètes d’autrefois. La grâce de ce petit objet est telle que sa simple vue donne des ailes à mes pensées et, une sorte de délicatesse, aux ressentis de mon âme.

Soudainement j’ai envie de m’exprimer à la manière des poètes, en rimes, en sons harmonieux.

Alors, je prends ma plume de poète (appelée de nos jours “stylo bille”) et je fonce sur un bout de papier blanc. Je griffonne quelques mots, puis quelques phrases, quelques lignes. Je cherche quelques associations d’idées dans mon imaginaire, quelques expressions existantes ou pas encore, quelques sons ou quelques rimes pour bercer mon oreille… Je mets tout cela ensemble. Et voilà, un poème est né! Il n’y a pas besoin qu’il soit parfait! Le plus important c’est de l’aimer tel qu’il est et de s’en réjouir!

Maintenant, c’est à votre tour! Griffonnez un petit poème, même très court et poster-le dans les commentaires, ou envoyez-le sur ma messagerie avec votre nom et prénom. Je publierais vos créations dans un article spécial.

Avant de terminer ce court article, je partage avec vous mon poème du jour:

Sois plume d’oiseau pour voler au-delà des amas de nuages!

Sois plume au vent pour chercher sans fourbure de paisibles rivages!

Sois plume de caresse pour ramoner les volcans des âmes ordinaires!

Sois plume de poète pour redonner aux cœurs leurs visages solaires!

Stella Nedelcheva

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Être soi-même! – J 15 / 365 jours de photographie zen

rosier sauvage - fleur blanche

Rosier sauvage

La fleur de ce rosier sauvage est toute simple, mais elle est pleinement épanouie. Elle nous regarde de son centre jaune rayonnant comme pour nous dire: “La vraie vie est bien plus simple que tu ne le crois. Sois toi-même et réjouis-toi.”

Parfois, nous essayons tellement d’être parfaits pour être aimés, pour plaire ou pour être conformes à ce que la société véhicule comme normes… Mais nous oublions qui nous sommes réellement. Être soi-même devient difficile. Nous nous forgeons une seconde nature. Malheureusement, cette attitude nous coupe de notre essence profonde et authentique.

Tournons, aujourd’hui, notre regard vers cette nature profonde et non domestiquée de nous-mêmes. Vivons la liberté d’être tels que nous sommes, en toute simplicité. Peu importe si nous avons une ou deux “pétales froissées”, quelques rides ou cheveux blancs. Essayons de ressentir et de percevoir toute notre beauté intérieure, la beauté de notre âme.

Et si on expérimentait une journée sans maquillage, sans parures, sans superflu…. Une journée juste avec notre plus beau sourire et avec la conviction profonde d’être absolument MAGNIFIQUES tels que nous sommes.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

J 14 – Toucher le ciel – 365 jours de photographie zen

Une fenêtre vers le ciel entre les branches des arbres.

Fenêtre vers le ciel

Entre la végétation abondante, une fenêtre s'ouvre pour toucher le ciel.

En me promenant dans le parc du Bois de Boulogne, je lève ma tête pour contempler le ciel à travers la végétation, et je perçois soudainement cette lucarne naturelle. Elle me donne le désir irrésistible de toucher le ciel. Quelle jolie fenêtre vers la voûte céleste entre le feuillage abondant! Je m’y accroche par le regard, comme pour percer l’épaisseur des nuages et m’y abreuver ne serait-ce que dans un coin de ciel bleu.

L’exercice zen du jour, inspiré par cette photo, consiste à lever le regard vers notre ciel intérieur. Pratiquons cela comme un entraînement, plusieurs fois par jour, même si tout est clair et en ordre en nous et autour de nous.

Mais n’oublions surtout pas de faire ce travail quand “les nuages” semblent peser lourdement sur nous, et les préoccupations insistent à envahir notre quotidien. C’est à ces moments-là que nous avons le plus besoin de toucher le ciel, ne serait-ce que du bout de l’œil.

C’est l’effort et l’intention qui comptent, et non pas le résultat immédiat. Ne cherchez pas à avoir des visions ou des expériences psychiques. Tel n’est pas le but de cet exercice. Cherchez uniquement à ouvrir une fenêtre vers votre ciel intérieur et à vous y abreuver pendant quelques instants.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Lumière – J 13 / 365 jours de photographie zen

Grande rose jaune, vue de près

Une explosion de lumière

Grande rose jaune

Cette grande rose jaune saisit mon regard par son rayonnement et sa prestance.

Sa parure en pétales de velours et ses couleurs solaires, distinguent “la reine des fleurs”, des végétaux tout autour. Une vraie explosion de lumière qui m’attire en son centre pour humer son doux parfum.

Ce jaune solaire sera ma couleur du jour. J’essaye de le « photographier dans ma mémoire » pour retrouver sa force à différents moments de la journée, et surtout, quand je passe à côté de ces façades grises de ma ville en béton, sans parler de mes propres grisailles intérieures ou celles des passants dans la rue…. autant d’éléments qui ont tellement besoin d’une « explosion de lumière »

Et vous? Avez-vous trouvé la couleur ou le visage de votre « explosion de lumière » ? Si oui, gravez-les dans votre mémoire et projetez-les mentalement face à toute grisaille, intérieure ou extérieure, au cours de la journée. Si non, cherchez-les inlassablement! C’est drôlement important!

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Si vous aimez ce court article, partagez-le avec quelqu’un qui s’en réjouira.

A l’abri d’un arbre – J 12 / 365 jours de photographie zen

Paysage au bord de la Seine avec reflets des arbres dans l’eau

À l’abri d’un arbre

Paysage au bord de la Seine, vagues dans l’eau, point de vue en dessous d’un saule pleureur.

J’aime observer les flots de la Seine, assise à l’abri de ce saule pleureur. Quand je me retire sous sa couronne immense, je me sens en dehors de l’agitation de la grande ville, en sécurité, en intimité. Dos contre le tronc de l’arbre, j’observe le monde depuis ce lieu de paix.

Le travail inspiré par cette photographie zen, consiste à trouver un lieu dans la nature où vous vous sentez à l’abri des regards du monde. Recherchez une ambiance d’intimité. Retirez-vous quelques instants en ce lieu, calmez vos pensées et observez la vie ou le paysage autour de vous sans aucun jugement. Observez en détail.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Comment “s’élever par l’art” ?

Silhouette blanche élancée avec les bras levés vers le ciel, fond jaune, lumineux

3 clés fondamentales

L’œuvre d’art fait appel aux sens, aux émotions, à l’intellect et à l’intuition.

La création artistique sollicite ces derniers, mais engage aussi notre capacité d’action. C’est seulement par l’action que nos idées peuvent se manifester et prendre forme.

L’art n’est pas une rêverie désincarnée. L’art met notre être tout entier en mouvement dans le processus de création.

C’est justement l’ACTION créative qui nous permettra de sortir de notre zone de confort pour découvrir nos potentiels cachés, nous élever au-delà de nos limites et nous réaliser.

Malheureusement, dès qu’il s’agit de poser une action beaucoup de personnes se sentent bloquées par la peur de ne pas savoir comment faire, de ne pas avoir les bonnes techniques ou des compétences spécifiques.

un personnage qui a les bras levés vers le ciel - création en papier découpéLa bonne nouvelle est que pour pratiquer l’art à des fins de développement personnel, vous n’avez besoin d’aucun pré-requis, d’aucune technique ou capacité artistique particulière. Seul le “LÂCHER-PRISE” compte. Car ce n’est pas le résultat (selon nos critères limités) qui est important, mais le processus, le cheminement, l’instant présent.

L’attitude de “lâcher-prise” débloque une série de prises d’actions saines et fondamentales pour notre bien-être, telles que l’exploration, l’expérimentation, la découverte, le jeu, la création… 

S’il y a une clé fondamentale pour réussir à “s’élever par l’art”, c’est bien celle-là:

AGIR avec un certain “LÂCHER-PRISE”, un certain détachement. 

Ajoutez à ces deux ingrédients (ACTION + LÂCHER-PRISE), un troisième ingrédients indispensable – LA PERSEVERANCE, et votre démarche portera tous ses fruits d’accomplissement. garçon en blanc qui court en liberté dans la nature (collage en papiers découpés)

Voici,donc, les trois attitudes fondamentales ou le trio de la réussite:

ACTION + LÂCHER-PRISE + PERSEVERANCE

Pour agir à travers l’art, avec lâcher-prise et persévérance nous avons besoin d’outils, tout comme pour agir dans n’importe quel autre domaine de la vie.

Une multitude d’outils

Toutes les manifestations de l’art (la musique, le chant, le dessin, la peinture, les arts plastiques, l’écriture, le théâtre, la danse, la sculpture…) peuvent être utilisées non seulement en tant que simples outils de bien-être. Elles peuvent devenir, avec le temps et l’approfondissement du travail, le chemin de l’être “limité” vers l’Être “illimité”.

En effet, il y a une multitude d’outils et il faut faire des choix selon notre propre sensibilité.

Certaines personnes préfèrent approfondir une seule démarche artistique. D’autres, au-contraire, trouvent leur accomplissement en explorant différents arts et le dialogue entre les arts.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, et nos besoins artistiques peuvent varier au cours de notre vie. L’essentiel est d’écouter notre désir du cœur, notre intuition ou la petite voix de notre “enfant intérieur”.

Voici mes outils de prédilection: Art activities: music instruments, diy and art activities

  • le dessin et la peinture
  • les arts plastiques
  • la photographie
  • le land-art
  • la musique
  • l’écriture et la poésie
  • le journal créatif

Ce sont ceux que j’utilise pour moi-même, ceux que je présenterai dans ce site (ne serait-ce que dans un premier temps) et à travers lesquels je peux vous accompagner.

Espérant que ce site vous apportera inspiration et réponses à vos questions, du bien-être et du bonheur, n’hésitez pas à me contacter, à me laisser un commentaire ou à me faire part de vos besoins et de vos souhaits en termes de contenu.

Stella 

Fleur de goyavier – J 11 / 365 jours de photographie zen

Goyavier du Brésil - deux fleurs

Plein de vigueur tout en douceur – la fleur du goyavier du Brésil

Fleur de Goyavier du Brésil

La fleur du goyavier du Brésil est surprenante. Qui s’attendrait à une telle explosion d’énergie en plein cœur d’un tissu blanc ouaté, plein de douceur et de délicatesse?

Suis-je capable, moi aussi, d’allier douceur et énergie dans mes actions, mes projets, mes relations? Hum, ce n’est pas toujours facile. Aujourd’hui, j’essaye d’être vigilante à ces deux qualités en moi et autour de moi. Et si j’ai du mal à les manifester en union dans mon quotidien, je repense au goyavier du Brésil, qui lui, sait comment s’y prendre.

N’hésitez pas à rechercher d’autres exemples dans la nature, où le blanc ouaté et le rouge rubis se combinent harmonieusement.

Si vous aimez cette photo, votez pour elle en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen !

Partagez cette page avec quelqu’un qui s’en réjouira.