Transfiguration – J 140 du défi 365 j. de photographie zen

Feuilles violettes sur les pierres, tout en haut du mont Tabor
Feuilles violettes sur les pierres au sommet du mont Tabor (Israël).
Feuille violette sur les pierres au sommet du mont Tabor (Israël)

J’ai photographié cette minuscule feuille aux teintes violettes, sur le sol pavé de galets, tout en haut du Mont Tabor en Israël. Dans les récits bibliques, ce mont est connu comme étant le lieu de la Transfiguration de Jésus. La transfiguration, c’est cette métamorphose, cette transformation intérieure qui rayonne dans l’expression extérieure d’un être, d’un élément de la nature, voire même d’un lieu, où d’une vie entière.

Quelque chose dans l’apparence de cette feuille solitaire, pas plus grande que les galets environnants, a été touchant pour moi. On aurait dit une minuscule flamme, délicate et légère, de couleur violette (comme pour souligner sa haute portée spirituelle), au milieu de la caillasse dure, anguleuse et encore grossière. 

Aujourd’hui, réfléchissons comment vivre au fil de notre vie une transfiguration progressive. Comment marcher tous les jours vers une réalité plus grande de nous mêmes, plus subtile, plus consciente, plus épanouie, plus heureuse, plus zen, plus accomplie… Soyons à l’écoute de notre cœur et faisons place dans notre quotidien à une ou plusieurs pratiques qui nous permettraient de marcher dans ce sens. Voici quelques idées (de loin non exhaustives): méditer, se donner régulièrement des rendez-vous avec la nature, chanter, pratiquer un art, prier…

Dans tous les cas, prenons soin de notre monde intérieur, car la transfiguration vient de là !

Fruits d’expériences – J 139 / 365 j. de photographie zen

Courges et citrouilles
Courges et citrouilles

L’automne! C’est la saison des récoltes, la saison des fruits mûrs et de l’abondance, mais aussi la saison des bilans d’une année qui touche à sa fin. Tant d’expériences de toutes les couleurs se sont succédé depuis le mois de janvier dernier.

Passons en mémoire ces onze mois de l’année, qui viennent de s’écouler.

Écrivons quelque part, sur une feuille ou dans notre journal intime, toutes les expériences significatives, positives ou negatives, réjouissantes ou tristes, comprises ou incomprises… que nous avons vécues de janvier à novembre. Posons tous « ces fruits » ensemble à un seul endroit, sous notre regard, embrassant la totalité du « tableau ».

Cela nous permettra d’entrer dans le mois de décembre avec un bilan déjà préétabli et vivre une période de l’Avent plus consciente et magique, pleine de reconnaissance et cultivant nos graines de nouvelles intentions pour la Nouvelle Année.

Peinture d’automne – J 138 du défi 365 j. de photographie zen

Feuilles d’automne au soleil
Feuilles d’automne

Quand je regarde ces feuilles dont les couleurs chatoyantes brillent au soleil avec tant de présence et une douceur si vibrante, je me dis qu’il n’y a pas de plus grand maître d’art que l’automne. 

C’est le moment d’observer et de profiter de tous ces camaïeux de couleurs chaleureuses, de s’en inspirer et pourquoi pas de se les approprier en s’essayant à la peinture. 

Voici un de mes essais spontanés. Ne soyez pas timides pour partager le votre.

Un arbre en automne

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Un livre pour Noël – à parcourir, à savourer, à offrir

Page de livre

Cet article participe à l’évènement inter blogueurs lancé par La Voyageotèque. J’apprécie beaucoup ce blog pour sa fraîcheur et le style d’écriture de son auteur Carine Poirier. Le thème lancé pour cet événement de partage « Quel livre offrir à un proche qui aime voyager ou envisage un prochain départ ? » m’a rapidement interpelé, car j’ai justement une belle référence à partager avec vous. Mais avant, j’aimerais vous conseiller un de mes articles préférées de la Voyageotèque, un des plus pratiques et des plus utiles si vous envisagez de voyager : « 5 ebooks gratuits pour préparer son voyage ». Vous y trouverez des informations et des références précieuses !

Entrons, maintenant dans le vif du sujet, car j’ai hâte de vous présenter ce très beau livre que j’ai découvert il y a seulement un mois dans le rayon « Nouveautés » de mon libraire.

Un livre à savourer

Pour ceux qui suivent, de près ou de loin, mon défi de « 365 jours de photographie zen », vous connaissez ma passion et mon amour pour la nature. Vous savez aussi à quel point je puise mon inspiration artistique dans les merveilles de la nature et dans les voyages, à la recherche de cette sensibilité au-delà des mots qui élève l’âme humaine et élargit notre conscience. Alors, le livre que je vais vous présenter est un véritable bijou qui résonne entièrement avec ma démarche artistique et vous révélera un panorama mondial de paysages somptueux, dont vous n’aurez accès que par la marche à pied.

 Il s’agit de …(suspense)…

« Les plus beaux endroits pour MARCHER » de Nicolas Gardon et Sylvain Bazin – deux randonneurs passionnés, mais pas seulement !

Livre de Nicolas Gardon et Sylvain Bazin

Nicolas Gardon est rédacteur en chef du plus gros magazine de course à pied de France « Jogging International ». Quant à Sylvain Bazin, il est journaliste spécialisé dans la randonné et les sports de nature, ainsi que rédacteur en chef de « Wider Outdoor »

Ils partagent dans leur ouvrage les 90 marches à pied qui ont le plus marqué leurs vies de randonneurs. Des hymnes à la nature sauvage dans l’Ouest américain aux terres légendaires d’Irlande, des sentiers vertigineux de Camono des Rey en Espagne à la majesté paradisiaque des Hawaii, des promenades charmantes de peintres et de poètes français aux parcours empreints de spiritualité dans l’Himalaya…  Même si vous n’aviez pas l’âme d’un randonneur, en feuilletant ce livre, vous n’auriez qu’une envie – goûter aux plaisirs transcendants de la marche dans quelques-uns des endroits présentés et en dénicher des milliers d’autres.

Quelques atouts de ce beau livre

Le texte est succinct mais judicieusement écrit pour être à la fois pratique et inspirant. En plus d’une brève description des chemins, vous auriez des renseignements sur la durée et la distance de chaque randonnée, les niveaux de difficulté (allant de 1 à 5), le climat, ainsi que des conseils sur la meilleure période de l’année pour effectuer chaque parcours.

Les photographies panoramiques parlent d’elles-mêmes et font que l’on feuillette les pages avec un bonheur inlassable. Tant de caractères, d’ambiances, de ressentis subtiles, voire de mots intérieurs jaillissent spontanément de ces images… Certaines vous feront rêver, d’autres vous surprendront ou vous questionneront, d’autres encore vous tiendront en respect ou en admiration muette.

Plusieurs types de parcours

Quatre grands chapitres rythment la découverte de ces marches exceptionnelles et vous permettent de faire des choix selon vos goûts.

Dans les premières pages du livre vous auriez l’occasion de découvrir des parcours d’histoire : emprunter le chemin des papes d’Avignon, la via Francigena (l’ancienne voie des pèlerins vers Rome), ou les sentiers jalonnés de patrimoine romain du nord au sud du Massif Central en France. Dans cette même section du livre, vous pouvez partir sur les traces de Saint François d’Assise dans les belles régions italiennes, ou découvrir le pays de Salvador Dali au cœur de la Catalogne, admirer un des hauts lieux de la spiritualité orientale autour de l’inaccessible mont Kailash au Tibet ou avoir, ne serait-ce qu’un coup d’œil, sur le chemin des 88 temples au Japon. Et encore tant d’autres lieux riches en patrimoine historique, culturel et spirituel, dont je vous laisse la surprise de découvrir.

La deuxième catégorie de chemins présentés dans le livre sont les « Balades de rêve ». Vous y trouverez des marches au pays de la reine de Saba, en grimpant sur les flancs des volcans en Ethiopie. Vous admirerez une multitude de spots sublimes, provenant de parcours au sein de différents parc nationaux des Etats-Unis et plein d’autres vues grandioses, prises par les marcheurs aux quatre coins de la planète (Chili, Thaïlande, Indonésie, Afrique du sud, Suède, Ecosse, Japon…)

En troisième vous découvrirez « Les grands sentiers ». Ce sont ces treks, ces tours de montagne ou ces sentiers GR dont vous avez surement entendu parler au moins une fois dans votre vie, comme le trek du camp de base de l’Everest, divers tours de l’Himalaya au Népal, des treks dans la cordillère des Andes, le trek de Kilimandjaro…, ou tout simplement les chemins GR en France. De quoi remplir vos yeux d’images et vos cœurs de désirs d’évasion et d’exploration.

En dernier, une sélection relativement plus courte par rapport aux précédentes, est intitulée « Trésors d’une cité ». Elle met en honneur quelques villes emblématiques, telles que Venise, Londres, Paris, Sydney, San Francisco, Stockholm…, où il fait bon de randonner à la découverte de leurs spots les plus célèbres.

4e de couverture - les plus beaux endroits pour marcher

Appartenant incontestablement à la catégorie « Beaux Livres », Les plus beaux endroits pour MARCHER de Nicolas Gardon et Sylvain Bazin serait un merveilleux choix de cadeau pour quelqu’un qui aime les voyages, l’aventure, la nature, la marche, la découverte du patrimoine mondial, mais aussi pour un amateur des « beaux livres », pour un artiste, ou un passionné de la photographie de paysage.

En vous souhaitant d’excellentes découvertes à travers ces belles pages et sur le terrain de vos destinations préférées

Bien à vous 

Stella

Lac de Tibériade – J 137 du défi 365 jours de photographie zen

Vue sur le lac de Tibériade au coucher du soleil
Vue sur le lac de Tibériade au coucher du soleil

La paix, la sérénité, la poésie règnent sur le lac de Tibériade en cette fin d’après-midi. Imperturbable, sa surface annonce les couleurs du soleil couchant et entre en résonance avec le calme qui m’habite en cet instant précis. Ma pensée va vers les récits bibliques qui relatent le miracle de Jesus marchant sur l’eau de ce même lac, et calmant les vagues déchaînées par la tempête.

Cet épisode évoque pour moi la gestion de nos émotions dont la réponse aux « vents de la vie » est si souvent automatique et pas toujours contrôlée.

Aujourd’hui, essayons de prendre conscience quand une émotion monte en nous et nous pousse d’agir automatiquement. Efforçons-nous de ne pas réagir immédiatement, mais de prendre quelques respirations profondes et d’observer ce qui se passe en nous et autour de nous. Imaginons que nous avons la même maîtrise que Jésus et que nous avons tout le pouvoir de calmer les flots de notre mer intérieure. Exerçons ce pouvoir! Puis, décidons s’il vaut mieux garder le silence ou exposer calmement ce qui nous pèse sur le cœur.

Le sel de la terre – J 136 du défi 365 jours de photographie zen

Cristal de sel au bord de la Mer Morte
Cristal de sel au bord de la Mer Morte

J’ai trouvé ce cristal de sel au bord de la Mer Morte. J’avais l’impression de découvrir un véritable trésor, un joyau iridescent sous les rayons du soleil. Le tenir délicatement dans ma main remplissait mon cœur de gratitude. «  Il faut peut pour être heureux ». aurait dit un célèbre héros de Disney! 😃 Alors, j’ai réalisé soudainement que la gratitude, c’est le sel de la terre.

Cristal de sel dans une main

Quelles sont les choses de notre vie pour lesquelles nous sommes le plus reconnaissants et qui nous rendent heureux ? Aujourd’hui, commençons un journal de gratitude où nous inscrirons tous les jours au moins trois choses dont nous sommes reconnaissants à la vie. Si l’idée du journal n’est pas à votre goût, vous pouvez créer, à la place, une « boîte de gratitude » où vous mettrez tous les jours des petits papiers avec chaque chose, événement ou personne… dont vous êtes reconnaissants. 

A la fin de l’année ouvrez votre boîte de gratitude ou feuilletez votre journal et passez en revue tous les cadeaux, du plus simple au plus grand, dont vous avez été bénis au cours des 365 jours précédents. Exprimez en conscience votre gratitude envers l’Année écoulée pour que l’Année à venir sois encore plus opulente et généreuse.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

Envol – J 135 du défi 365 jours de photographie zen

Contemplation d’oiseaux volant au -dessus de la Mer de Galilée
Vol d’oiseaux sur la mer de Galilée

Contempler le vol de ces oiseaux au dessus de la mer de Galilée me donne soudainement une sensation de grande liberté, un désir de voler librement dans un espace sans barrières, un désir d’envol vers des horizons dégagés.

Aujourd’hui je prends le temps d’identifier quelles sont les barrières mentales qui obstruent les horizons de ma pensée et m’empêchent de voler librement vers une réalité plus grande de moi-même. Quelles sont les désirs de mon cœur que j’ai abandonné, peut-être un peu trop tôt, un peu trop vite, les croyant impossibles. J’accepte de m’envoler au delà de ces murs emprisonnants et de réinvestir le nouvel espace de ma vie, une vie aux horizons dégagés.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella

Éclat – J 134 du défi 369 jours de photographie zen

Arbre au fruits d’or
Un arbre aux fruits dorés

Les fruits de cet arbre, parés de l’éclat du soleil, accrochent les regards et suscitent l’admiration. Ils me font penser à des bijoux en or. L’or a toujours attiré l’être humain non seulement pour sa valeur, mais aussi pour son rayonnement et ses propriétés. En Égypte ancienne on reconnaissait à cet élément noble, des propriétés de guérison.

Aujourd’hui, visualisons le rayonnement éclatant du soleil à l’intérieur de notre corps et surtout dans nos parties en souffrance ou fragiles. Imaginons que toute perturbation, tout souci de santé fond et disparaît complètement dans ce feu subtil de Lumière.

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira.

Bien à vous

Stella

3 Habitudes et un brin de créativité pour vivre zen au quotidien

Allée sous des arcades de verdure

Habitudes et créativité : est-ce compatible ?

Stella Nedelcheva avec un ami paon

Le stress, l’inquiétude, l’angoisse ou l’anxiété, la peur… autant de démons qui hantent une multitude de vies humaines, et empêchent la réalisation de milliers de rêves. Les artistes, souvent très sensibles, semblent encore plus vulnérables à ces « fantômes légendaires » que la moyenne de la population générale. Existent-ils des armes, des protections ou des remèdes contre ces parasites invisibles et pourtant si réels ? 

Comment ne plus être victime de ces bourreaux intérieurs ? 

Un vieux proverbe dit : « Quand il n’y a plus de victime, il n’y a plus de bourreau ! »

Pourtant, sortir de l’état de « victime » n’est pas si facile et nécessite des efforts soutenus et réguliers pour changer de perception sur nous-mêmes et sur la vie, changer d’attitude. Qui dit « changer d’attitude », dit « changer d’habitudes ».

Certains efforts, soutenus et répétés avec régularité, vont donner naissance à ces habitudes constructives qui se transformeront en force intérieure, en véritable attitude zen, voire même en levier pour notre inspiration artistique et pour nos vies en général.

Le secret de l’attitude zen est dans le pouvoir déterminant de nos habitudes !

Malheureusement, dès qu’il s’agit d’effort soutenu, l’être humain recule. Comme si l’effort devait obligatoirement être une tâche déplaisante, rébarbative, donc ennuyeuse et mécanique… ! Et si c’était tout le contraire ?! Si nos habitudes positives pour rester zen étaient des rituels plaisants, créatifs, à la fois paisibles et pétillants de découvertes, à la fois universels et personnalisables ?

Dans cet article je vais vous révéler 3 de mes pratiques, les plus plaisantes, les plus créatives, les plus efficaces et les plus magiques, pour rester zen au quotidien et vivre pleinement ma passion artistique.

Habitude N°1 : De la vitamine G à toutes les sauces

Cueillir les gouttes de rosée matinale sur un conifère

Connaissez-vous la vitamine G ? Elle est facilement accessible, 100% naturelle et entièrement gratuite, et pourtant la majorité des gens qui habitent et travaillent en ville, en sont gravement carencés ! 

La vitamine G (G pour « Green ») est le nom que les chercheurs de l’Université de Stanford ont donné à l’impact positif que la nature exerce sur la santé physique, émotionnelle et mentale de l’être humain. N’hésitez pas à consulter le résumé de leur recherche publié dans PNAS (Proceedings of the National Academy of Science of the USA). Cette recherche démontre que 90 minutes de marche dans la nature améliorent significativement l’humeur et la santé mentale, diminue les pensées de rumination et le risque de dépression.

Jeune femme embrassant un arbre centenaire

La liste de tous les bienfaits que le contact avec la nature nous apporte est longue :

  • Oxygéner notre cerveau, 
  • Faire circuler nos énergies,
  • Stimuler notre système immunitaire,
  • Brûler des calories excessives,
  • Calmer notre mental tourbillonnant, 
  • Apaiser nos émotions, 
  • Réduire les tensions, le stress, la violence, les tiraillements intérieurs, 
  • Nous ramener dans l’instant présent, plus à l’écoute de nos sens,
  • Améliorer notre concentration,
  • Stimuler nos capacités cognitives, notre imagination et notre créativité, 
  • Augmenter notre intuition, nous aider d’entendre notre voix intérieure 

La Nature reste et restera le plus grand Maître « Zen » de tous les temps, en plus d’avoir le mérite d’être le plus grand Maître d’Art. En nous éloignant de la nature, nous nous éloignons de notre véritable source de vie. Passer du temps en son sein, permet de retisser nos liens avec Elle.

La nature offre d’innombrables possibilités d’activités. Elle ne laisse pas l’ennui et la routine s’installer si vous savez comment varier les plaisirs.

Voici quelques idées (traditionnelles ou créatives) de pratiques zen au sein de la nature qui vous procureront la dose nécessaire de « vitamine G » :

  • Marcher en silence
  • Randonner et explorer de nouveaux endroits sauvages ou peu fréquentés par les touristes
  • Nager, se baigner dans un lac, une rivière, la mer…
  • Respirer et méditer en plein air
  • Pratiquer le yoga, ou d’autres exercices bienfaisants au cœur de la nature
  • Jardiner, planter un arbre ou des fleurs
  • Offrir ses mains (ou ses cheveux) aux papillons, caresser un animal doux et amical
  • Créer une œuvre de Land Art
  • Ramasser des « trésors » de la nature pour une collection originale, un herbier ou une création artistique
  • Inventer votre propre jeu avec des éléments de la nature
  • Dessiner et peindre en plein air un paysage pittoresque ou une simple fleur
  • Observer et Photographier la nature
  • Embrasser un arbre
  • Dormir à la belle étoile 
  • Marcher pieds nus dans la rosée du matin
  • Créer un espace vert d’intérieur
  • Créer des compositions florales ou des compositions décoratives de saison avec divers éléments de la nature
  • Fabriquer des maisons de fées
  • Danser dans la nature (seul ou à plusieurs)
  • Partager entre amis une séance de photos créatives au sein de la nature

Habitude N°2 : Prendre soin de mon environnement 

Décoration avec des fleurs dans l’eau

Notre environnement, l’harmonie de notre lieu de vie ou de travail peut avoir un impact colossal sur notre bien-être et sur notre productivité. En tant qu’artistes, nous sommes souvent amenés à travailler avec une multitude d’outils et de matières, avoir de nombreuses sources d’inspiration, créer des œuvres d’art à prolifération… Il est presque inévitable de se trouver vite submergé par une quantité colossale d’objets, d’œuvres finies ou inachevées, de bric-à-brac, ou même d’informations…

Si nous laissons le désordre s’installer, nous ouvrons la porte à la confusion, à la perte de temps (en cherchant partout nos affaires mal rangées), au stress inutile, voire à la déprime et à la procrastination. Nos énergies ne peuvent pas circuler librement dans un univers encombré et désordonné. Notre créativité se bloque progressivement. Les conséquences de cette forme de « léthargie » ou de « paresse » sont cher payés, alors qu’en réalité, nettoyer, ranger, organiser, décorer peut faire beaucoup de bien et être un véritable moment de plaisir, de bien-être et de créativité. Sans aucun doute, cette habitude contribue grandement à mon attitude zen en tant qu’artiste.

Bouquet de chrysanthèmes

Voici quelques bienfaits de cette pratique :

  • Désencombrer mon espace vital
    • Faciliter une certaine clarté d’esprit, de perception et de réflexion
    • Gagner du temps et être plus efficace au travail
    • Réduire le stress et prévenir la confusion
    • Créer une atmosphère de sérénité et d’harmonie intérieure
    • Apporter du bien-être, du confort et de la bonne humeur
    • Stimuler ma motivation, mon inspiration et ma créativité

Si vous avez du mal à trouver la motivation pour ranger régulièrement votre espace de vie et de travail, regardez ci-dessous!

Quelques astuces pour vous aider à vous y mettre volontiers.

  • Pensez au plaisir de travailler et de vivre dans un environnement agréable, dégagé, propre, inspirant, aménagé et décoré à votre goût
    • Abordez le rangement et le nettoyage comme un jeu (dont vous pouvez inventer les règles), ou comme un moment pour se changer les idées, se détendre, mettre de l’ordre dans sa tête et autour de soi
    • Pratiquez ces tâches utiles comme un exercice physique pour brûler quelques calories de trop
    • Regardez cette activité comme un rituel sacré pour un nettoyage aussi bien extérieur qu’intérieur, un désencombrement mental et psychique
    • Inventez et expérimentez de nouvelles techniques et astuces de rangement : rien de plus valorisant et de stimulant intellectuellement, que d’être l’inventeur de vos propres techniques innovantes
    • Soyez créatifs ! Innovez votre environnement par petites touche personnelles et selon vos besoins du moment. Rafraichissez votre décoration en gardant seulement ce qui élève votre conscience, en vous procurant paix, bonheur ou inspiration !

Habitude N°3 : Le journal créatif

Une page de mon journal créatif - zen

La pratique du journal créatif est un de mes outils les plus plaisants et les plus puissants pour rester zen au quotidien, et bien plus encore… Il s’agit d’un journal intime, un peu particulier, qui va accueillir sur ses pages toutes mes idées comme elles viennent, mais aussi ma créativité spontanée, sous forme d’écriture, de découpages, collages, dessins et gribouillages…

La pratique quotidienne du journal créatif, me permet de désencombrer mon mental, mais aussi de regarder à l’intérieur de moi, de me reconnecter avec mon centre et mes ressentis les plus profonds, d’établir une connexion consciente et un dialogue avec mon Être profond, d’entendre Sa voix si petite et si douce qu’imperceptible dans le tumulte des tâches quotidiennes.

Voici quelques bienfaits de cette troisième « habitude zen » :

  • Vivre le moment présent
    • Apaiser mon mental
    • Dissiper le stress et les tensions du quotidien
    • Etablir une connexion consciente avec mon Être Profond
    • Développer mon intuition
    • Prendre soin de mon Enfant Intérieur
    • Faire émerger des solutions originales à des problèmes qui semblent insolubles
    • Stimuler ma créativité

Si vous ne connaissez pas encore la pratique du journal créatif, je vous invite à la découvrir plus en détail dans mon article : « Le journal créatif – un outil magique pour s’élever par l’art ».

Quelques idées pour pratiquer le journal créatif :

  • Ecrivez tous les matins pendant 10 minutes tout ce qui vous passe par la tête spontanément, sans vous censurer
    • Posez sur la page ce qui vous pèse ou ce qui vous réjouit, vos interrogations et vos incompréhensions, vos désirs et vos idées… Posez des questions à la Vie, à votre Être profond ou à un interlocuteur imaginaire !
    • Notez tous les soir au moins 5 choses dont vous êtes reconnaissant (personnes, lieux, évènements, objets, circonstances, ressentis, expériences…)
    • Accordez-vous un moment dans la journée pour y coller une image qui vous inspire, ou un article intéressant découpé d’un journal
    • Ecrivez-y régulièrement vos citations préférées, illustrez-les
    • Dessinez, gribouillez, faites des découpages et des collages
    • Expérimentez de nouvelles techniques artistiques en mélangeant différents médiums
    • Créez des tableaux de vision de vos rêves, de vos désirs
    • Essayez-vous à la poésie
    • Ecrivez des blagues
    • Collez des photos

Et tout cela sans aucune obligation de résultat esthétique. Accordez-vous la liberté de rater une page, d’explorer, d’expérimenter, de vous tromper, de découvrir, de vous surprendre, de vous détendre et peut-être même d’apprendre.

Ne ratez pas l’information ci-dessous! Un véritable bonus de lecture en guise de conclusion !

Cet article participe à l’événement « 3 Habitudes indispensables pour être zen au quotidien », lancé par Olivier Roland, auteur du blog Habitudes Zen. N’hésitez pas à consulter ce blog qui est une véritable mine d’or au sujet du développement personnel, l’attitude zen au quotidien, la productivité et l’accomplissement de nos objectifs de vie. Mon article préféré de ce blog est « 41 citations zen à partager sans attendre ».

Pour aller plus loin, lisez cet article d’Olivier Roland. Choisissez votre citation zen préférée, illustrez-la sur une page de votre journal créatif, et partagez, si vous le souhaitez, votre tableau de vision zen dans les commentaires de ce blog ou sur la page Facebook S’élever par l’Art.

Bien à vous, sur les ondes de la créativité zen !

Stella

La vie et la mort – J 133 du défi 365 jours de photographie zen

La Mer Morte
Au bord de la Mer Morte

Le paysage désertique au bord de la Mer Morte et la présence de vie quasiment imperceptible, dirigent mes pensées vers ces grandes questions existentielles que je me posais adolescente: Quel est le sens de la vie? Pourquoi la mort existe-t-elle ? Qu’est-ce que la mort ? Est-ce une fin définitive ? Quelle est ma conception de l’au-delà ?

Repensons aujourd’hui à ces mêmes questions et voyons si nos perceptions ont évolué. Qu’auriez-vous répondu à ces mêmes questions 10 ou 20 ans en arrière et comment répondriez-vous maintenant ?

Si vous aimez ces photos, votez pour elles en cliquant sur le bouton «J’aime». Votre avis compte pour faire entrer la nature dans certains établissements de soin et espaces sociaux, et leur apporter une touche plus zen.

N’hésitez pas à partager ce court article avec quelqu’un qui s’en réjouira !

Bien à vous

Stella